Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
C’est faux, personne n’a trouvé des comprimés dans une boite de lait Nido +1 fabriquée au Cameroun

C’est faux, personne n’a trouvé des comprimés dans une boite de lait Nido +1 fabriquée au Cameroun

La réponse est :
Paru le jeudi, 04 janvier 2018 12:48

Certains disent qu'une attention particulière doit désormais être portée aux produits du Groupe.

Dans un enregistrement de 3’34 une africaine met en garde contre la consommation des produits Nido. Dans cette audio et d’après les faits qu’elle relate, alors que sa sœur s’apprêtait à composer un biberon pour son enfant, elle aurait trouvé dans une boite de lait Nido nouvellement ouverte des comprimés non identifiés, qui auraient été toxiques pour l’enfant à bas âge… de quoi faire pâlir et installer une certaine psychose dans les esprits des parents férus des produits Nestlé.

Plusieurs détails laissent cependant perplexes quant à la véracité de cette information. La dame, pour démontrer sa bonne foi, précise la date du déroulement des évènements ;  mais ne dit cependant rien sur le lieu où le produit a été acheté. Elle ne précise également rien sur le lieu où elle se trouve, ou encore sur la typologie du lait Nido : des éléments qui peuvent permettre la vérification des faits.  On pourrait toutefois dire à son accent, qu’il s’agit d’une camerounaise.

Sur les images, la dame a répandu du lait dans une assiette en aluminium dans laquelle elle indique des comprimés. Juste à côté, la boîte de Nido est déposée bien en évidence de façon à la reconnaître. Toutefois, l’image est telle que les écritures qui figurent sur la boîte, en dehors de la marque du produit sont flous. De quoi rendre l’identification de la typologie du produit Nido difficile.

Néanmoins, l’image qui figure à gauche au bas de la boite permet d’affirmer qu’il s’agit d’une boite de Nido Arabia « One plus »  destinée aux enfants de la tranche d’âge se situant entre 1 an et 3 ans. Cette boite, spécifiquement, n’est pas fabriquée, ni mise en vente par Nestlé Cameroun. Il s’agit d’un produit Nido Arabia. Néanmoins, il existe en termes de produits Nestlé dans le pays, une déclinaison différente de ce produit destinée à la même cible et conditionnée dans une boite de 400g  dénommée Nido +1. La différence entre les deux produits se situe au niveau des inscriptions sur la boîte.

6344 nidoe

Ainsi donc, le produit incriminé par la dame serait importé. Par qui ? En provenance d’où ? Est-ce que cela s’est fait légalement ? Ou encore s’agit-il d’une contrefaçon ? Telles sont les véritables questions à se poser. Des questions qui auraient facilement trouvé des réponses si la dame avait été plus explicite dans son message. 

6344 nidoes

Pour l’heure, les réactions africaines à cette alerte sanitaire  sont mitigées. Tandis que certains crient à la manipulation, ou encore à une campagne de déstabilisation du groupe Nestlé, d’autres appellent au boycott de ses produits.

Le lien de l’audio : http://ow.ly/B7g930hzKNy

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants