Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, aucun convoi de l’Unicef n’a été attaqué dans la région du Nord-Ouest

Non, aucun convoi de l’Unicef n’a été attaqué dans la région du Nord-Ouest

La réponse est :
Paru le mercredi, 04 décembre 2019 18:13

Une publication sur Facebook affirme que des véhicules du Fonds des Nations unies pour l’enfance ont été pris pour cibles dans la commune de Ndop. Est-ce vrai ?

Des véhicules du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) pris pour cibles dans la région du Nord-Ouest ?

C’est ce qu’affirme une publication sur Facebook datée du 28 novembre 2019. «Un convoi de l’Unicef attaqué puis immobilisé par des soldats camerounais à Ndop avant d’être escorté», écrit l’auteur de ce post partagé une trentaine de fois. Cette information est fausse.

unicef in

«Aucune équipe de l'UNICEF n'était à Ndop cette semaine-là. Si attaque il y a, il ne s'agit pas de l'Unicef», indique-t-on à la représentation de cette agence onusienne à Yaoundé. Ici, l’on apprend que l’Unicef dispose d’un «desk» à Bamenda, capitale régionale du Nord-Ouest, en proie à la crise anglophone depuis trois ans.

«Le desk est une unité pour gérer des questions particulières, qui nécessitent une présence sur le terrain», expliquent nos sources. Chaque descente du staff de l’Unicef sur le terrain est validée par le Département de la sûreté et de la sécurité (Undss, sigle en anglais) qui joue un rôle essentiel dans le bon déroulement des activités des organismes des Nations Unies dans des environnements souvent dangereux, en assurant la sûreté et la sécurité des locaux, des biens et du personnel de l’Onu. «Le staff bénéficie d’une escorte en fonction du risque. C’est l’Undss qui évalue le risque et dit quand il faut l'escorte ou pas», précisent nos sources.

P.N.N

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants