Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le nouveau préfet du Lebialem n'a pas refusé sa nomination du 07 octobre 2019

Non, le nouveau préfet du Lebialem n'a pas refusé sa nomination du 07 octobre 2019

La réponse est :
Paru le mardi, 15 octobre 2019 18:15

William Mungambo Ekema aurait déclaré qu’il n’irait pas rejoindre son nouveau poste dans le Nord-Ouest à cause de la crise sociopolitique. Vrai ?

Suite à la nomination William Mungambo Ekema, au poste de préfet du département du Lebialem dans le Nord-Ouest, le 07 octobre dernier, la rumeur selon laquelle, il n’irait pas rejoindre son nouveau poste d’affection, continue de circuler au sein de l’opinion. Les démentis n'y font rien. D’aucuns continuent d'affirmer que cet ex-sous-préfet de l’arrondissement de Melong, aurait jugé son nouveau lieu d’affectation trop dangereux. C’est faux.

Contrairement à la rumeur, William Mungambo Ekema déclare plutôt que c’est « un sentiment de joie » qui l’a envahi à la lecture du décret présidentiel le nommant dans le Lebialem. «Lebialem est dans la République du Cameroun, dans le territoire national. N’importe où l’on nous appelle à travailler on arrive sur le terrain », déclare-t-il. Au ministère de l’Administration territoriale, l’on apprend de source sûre que son installation officielle se fera « dans les prochains jours».

Si la rumeur a tant prospéré au sujet du faux refus de rejoindre son poste par M. Ekema, c’est justement parce que son nouveau lieu d’affectation connaît une crise sociopolitique depuis près de trois ans. Plusieurs autorités administratives dans cette localité ont parfois essuyé des attaques des sécessionnistes. Pour autant, le nouveau préfet n’a pas pris la fuite. Au contraire, déclare-t-il, il remercie le président de la République Paul Biya, de lui avoir fait confiance en le nommant au poste de préfet.  

S.A

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants