Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, Geremi Njitap n’a pas vraiment déposé une plainte au Tribunal de première instance de Yaoundé contre la Fécafoot

Non, Geremi Njitap n’a pas vraiment déposé une plainte au Tribunal de première instance de Yaoundé contre la Fécafoot

La réponse est :
Paru le jeudi, 15 novembre 2018 13:43

Il se dit qu’en sa qualité de président du Syndicat des footballeurs, il a saisi cette instance juridique pour contester les élections des ligues départementales en cours. Vrai ?

Geremi Sorel Njitap, ancien Lion indomptable et actuellement président du Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc) n’a pas déposé une plainte au Tribunal de première instance de Yaoundé contre le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de Football.

25331 Fecafoot

Par contre, explique Itiga Itiga Jacques Marcel, chargé de la communication du Synafoc, ce syndicat a saisi la Chambre de conciliation et d’arbitrage-CCA- du Comité national olympique-CNO- comme le prévoit le cadre juridique du mouvement sportif camerounais, en cas de conflit. La saisine  a eu lieu ce vendredi 9 novembre 2018.

Le Synafoc conteste notamment la mise à l’écart des représentants du corps des footballeurs, arbitres et entraineurs (les corps de métiers du football) dans le processus d’élection  des présidents et vice-présidents des conseils d’administrations des ligues départementales de football (assemblées regroupant les clubs de football d’un département, entendu comme circonscription administrative). Lesquelles élections ont finalement démarré ce mercredi 14 novembre 2018. 

Pour accélérer la décision de la CCA et obtenir un verdict avant la tenue desdites élections, le Synafoc avait alors saisi un juge civil pour qu’il ordonne et instruise la procédure de référé d’heure à heure (elle permet d’obtenir une décision en quelques jours). Et pour le cas d’espèce, c’est un juge des référés du Tribunal de première instance de Yaoundé-TPI- qui a été saisi par le Synafoc.

Fifa

Pour revenir à l’affaire qui oppose la Fécafoot au Synafoc, une chroniqueuse sportive explique que la Commission électorale de la Fécafoot a prévu le vote par les représentants des corps des footballeurs, arbitres et entraineurs (appelés corps de métiers, dans le jargon), uniquement pour l’élection des hauts responsables de la fédération camerounaise de football. Autant dire qu’ils n’interviennent qu’au niveau fédéral. Tandis que le processus électoral les exclus au niveau département et régional. « Pourtant, beaucoup préconisent-et en adéquation avec les textes de la Fifa-, l’harmonisation de la présence des corps  de métiers, dans le processus électoral de la base au sommet. Ce qui signifie : du niveau départemental au niveau fédéral en passant pas le niveau régional.», ponctue notre source.

En effet, suivant les textes signés le 24 octobre 2018 par la Commission électorale de la Fécafoot, les collèges électoraux des ligues départementales comprennent les assemblées générales de ces ligues. Autrement dit, les représentants ou délégués des clubs évoluant dans le championnat départemental de ces ligues.

Monique Ngo Mayag

Lien de la loi électorale dans les ligues départementales :

https://www.journalducameroun.com/wp-content/uploads/2018/10/DIRECTIVE-RELATIVE-AUX-ELECTIONS-DANS-LES-LIGUES-DEPARTEMENTALES.pdf

Dernière modification le jeudi, 15 novembre 2018 13:53

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants