Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, cinq étudiants de l'université de Bamenda, dans le Nord-ouest du Cameroun, n'ont pas été tués le 11 juillet 2018

Non, cinq étudiants de l'université de Bamenda, dans le Nord-ouest du Cameroun, n'ont pas été tués le 11 juillet 2018

La réponse est :
Paru le lundi, 16 juillet 2018 16:31

Ces tueries, selon certains médias, seraient la conséquence des brutalités policières qui opèrent des arrestations arbitraires dans les mini-cités de l’université de Bamenda.

Il n’y a pas eu cinq étudiants tués par l’armée camerounaise, le 11 juillet 2018 au campus universitaire de Bambili, à Bamenda, comme l’annoncent certains médias. L’université de Bamenda est formelle sur le sujet.

Dans un communiqué publié le 13 juillet, Victor N. Cheo, responsable de la communication de l’institution universitaire dans la région du Nord-ouest, explique que, contrairement à ce qui est dit, c’est un seul étudiant du niveau 2, filière Géographie, qui a malheureusement trouvé la mort au cours d’une rafle policière dans un hôtel de la ville et non au sein du campus universitaire ou une mini-cité pour étudiants.

« Aucun étudiant n’a été extrait des mini-cités et tué comme allégué » par certains médias, écrit M. Cheo. Il regrette toutefois le fait que ces rumeurs ont été propagées par plusieurs personnes et dans les médias.

Le chargé de la communication invite les médias à toujours vérifier par deux fois leurs informations avant de faire des reportages sur les incidents qui concernent l’université de Bamenda.

S.A

STOPBLABLACAM TV


Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants