Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le cours légal des billets de banque de la gamme 1992 de la Beac n’a pas changé

Non, le cours légal des billets de banque de la gamme 1992 de la Beac n’a pas changé

La réponse est :
Paru le lundi, 17 juin 2019 14:58

Certaines personnes dans les régions de l’Ouest et du Nord-Ouest font courir le bruit selon lequel cette monnaie n’a plus cours légal au Cameroun. Est-ce vrai ?

Des «acteurs véreux» sillonnent depuis quelques jours les villes des régions de l’Ouest et du Nord-Ouest en proposant de changer des billets de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) de la gamme 1992 suivant «une décote allant jusqu’à 60%» de leur valeur faciale.

La Beac dénonce l’attitude des ces personnes qui ont «créé une situation de rente» autour desdits billets. Ces billets «conservent leur cours légal et leur pouvoir libératoire sur toute l’étendue du territoire de la Cemac», informe, dans un communiqué publié le 13 juin dernier, Marcel Mboa, chef d'agence de la Beac à Bafoussam, dans la région de l’Ouest.

37803 SBBC Billet 1992

Contrairement à ce qu’il se dit donc, les billets de la gamme 1992 ne sont pas «obsolètes». Ils doivent par conséquent être admis dans les transactions et être acceptés en versement dans les établissements de crédit et de microfinance dans les pays qui composent la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), à savoir : le Cameroun, la République centrafricaine (Rca), le Congo, le Gabon, la Guinée-équatoriale et le Tchad.

Ils peuvent également être échangés «gratuitement» par les usagers au guichet de la Beac à Bafoussam, indique M. Mboa.

P.N.N

Dernière modification le lundi, 17 juin 2019 15:08
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants