Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le préfet ne préside pas les sessions de plein droit pour la désignation des maires au Cameroun

Non, le préfet ne préside pas les sessions de plein droit pour la désignation des maires au Cameroun

Paru le mardi, 18 février 2020 16:24

Certains affirment pourtant que c’est le représentant de l’administration publique qui dirige carrément l’élection des édiles. Vraiment ?

Avec le début des sessions de plein droit qui ont commencé ce 18 janvier 2020 dans les municipalités, pour la désignation des maires et leurs adjoints, il subsiste un flou au sein de l’opinion sur le rôle que  doit jouer le préfet, en tant que représentant de l’Etat. Est-ce le préfet qui préside cette session, comme le prétendent certains ?

Pour clarifier la situation, le ministre de la Décentralisation et du développement local, Georges Elanga Obam (photo), explique : « le représentant de l’Etat, en l’occurrence le préfet, convoque la tenue de cette session de plein droit à laquelle il assiste conformément à la loi, mais il ne la préside pas. Parce que nous avons entendu toutes sortes d’interprétations de la loi qui ont été faites. »

Toujours selon les explications du membre du gouvernement, ladite session est présidée par le doyen d’âge du conseil municipal qui est assisté par le plus jeune conseiller. Il ajoute que, pour ce qui est de l’installation des exécutifs élus, il s’agit là pour l’autorité administrative, qui exerce la tutelle effectivement, de faire le constat public de ce que les responsables ont été élus et prennent leur fonction de manière officielle.

En guise de conclusion, le préfet convoque ladite session. Il y participe sans diriger les travaux, dans une posture d'observateur.

S.A

Dernière modification le mardi, 18 février 2020 16:27

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam