Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le ministre de l’Agriculture a proscrit, pour l'année 2019, des transferts de candidats admis dans les écoles agricoles

Oui, le ministre de l’Agriculture a proscrit, pour l'année 2019, des transferts de candidats admis dans les écoles agricoles

La réponse est :
Paru le vendredi, 18 octobre 2019 11:25

Gabriel Mbairobe aurait cependant signé une dérogation pour les écoles agricoles situées dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest du pays.

A l’issue de la publication, le 26 septembre dernier, des résultats des concours d’entrée en première année des écoles relevant du dispositif de formation du ministère en charge de l’Agriculture (Minader) au Cameroun, certains candidats ont été déployés dans les établissements différents de ceux qu’ils ont choisis. Suite à cela, certains admis ont cru qu’ils pouvaient changer d’écoles pour pallier ces bouleversements. Que nenni.

Dans un communiqué publié le 07 octobre dernier, Gabriel Mbairobe, le ministre en charge de l’Agriculture apporte le recadrage suivant : « Ils [les candidats] ont été déployés par ordre de mérite et dans la limite des places disponibles dans chaque institution. Par conséquent, les transferts ne sont possibles que pour les candidats désireux de suivre leur formation dans les écoles localisées dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest où les effectifs ne sont pas encore atteints ».

Fort de ce qui précède, indique Adolphe Ella Ewane, chef de la division de l’enseignement et de la formation agricole au Minader, il s’avère absolument nécessaire qu’il soit procédé à l’affichage systématique de l’ensemble des résultats dans chaque école, afin que les candidats concernés aient la possibilité de prendre connaissance de leur admission pour pouvoir rejoindre les institutions où ils ont été retenus.

S.A

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants