Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, la FIDA au Cameroun ne recrute pas massivement à Douala

Non, la FIDA au Cameroun ne recrute pas massivement à Douala

La réponse est :
Paru le jeudi, 22 février 2018 08:47

Depuis peu sur internet, une offre d’emploi a été déployée au nom de cette organisation.

Depuis environ deux jours, sur internet au Cameroun, il est annoncé un recrutement massif pour le compte  du  Fonds international des Nations Unies pour le développement agricole (FIDA).

Il se  dit notamment  que « la FIDA lance un recrutement international dans tous les domaines et secteurs d’activités ». Les candidats intéressés sont par ailleurs invités à déposer une lettre de motivation et un curriculum vitae à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

9139 NONSBBC

Il ne s’agit là ni plus ni moins que d’une arnaque. Pour le compte du Cameroun, cette organisation n’a pas lancé de recrutement ce mois de février. 

Il suffit de se rendre sur le site web officiel de l’organisation pour s’en rendre compte. D’autre part, l’adresse e-mail indiquée pour les différentes offres de candidatures devrait suffir à semer le doute dans les esprits ; le FIDA, comme toutes les autres agences du système des Nations Unies possède des adresses électroniques professionnelles ; pourquoi se servirait-elle de la messagerie de google pour recevoir des dossiers de candidatures à ses offres d'emploi ?

Il semblerait que cette fausse offre d’emploi déployée sur internet au nom du FIDA, ne soit pas la première. Sur le site web officiel de l’organisation, www.ifad.org ,  une mise en garde a été publiée sur la page destinée à l’enregistrement des candidatures aux différentes offres d’emplois que le FIDA propose.

Cet avertissement stipule :

 « Méfiez-vous des escroqueries impliquant une association avec le FIDA!

Le FIDA a été mis au courant de diverses correspondances, diffusées par courrier électronique, à partir de sites Internet, de messages texte et par courrier postal ou par télécopieur, indiquant faussement qu'elles émanent du FIDA et/ou de ses fonctionnaires, ou qu'elles sont diffusées en association avec eux. Ces escroqueries, qui peuvent chercher à obtenir de l'argent et/ou, dans de nombreux cas, des renseignements personnels de la part des destinataires de cette correspondance, sont frauduleuses.

Le FIDA souhaite mettre en garde le grand public contre ces activités frauduleuses prétendument perpétrées au nom de l'Organisation et/ou de ses responsables ». [Traduit de l’anglais].

Il est convient donc, afin d' éviter de se faire arnaquer, d'adopter le réflexe de s'assurer de l'existence des différentes offres trouvées sur internet, en consultant les sites web officiels des entreprises ou institutions indexées.

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants