Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Oui, le Royaume-Uni a déjà félicité le président camerounais Paul Biya pour sa réélection

Oui, le Royaume-Uni a déjà félicité le président camerounais Paul Biya pour sa réélection

La réponse est :
Paru le mardi, 23 octobre 2018 17:23

Ce pays britannique est l’un des premiers en Europe à avoir reconnu la victoire du président réélu à l’issue du scrutin du 7 octobre 2018.

Certains entretiennent le doute autour d’une déclaration du Royaume-Uni concernant la réélection du président camerounais, dans la cadre de la présidentielle du 7 octobre 2018. Beaucoup de sceptiques vont même jusqu’à affirmer que le Royaume-Uni ne saurait se mêler de cette élection présidentielle camerounaise. Faux.

En effet, à la suite de la récente élection présidentielle au Cameroun, le ministre en charge de l'Afrique, Harriett Baldwin, a déclaré le 23 octobre 2018 : « Le Royaume-Uni félicite le président Paul Biya pour sa réélection ». Hariett Baldwin a ajouté : « Nous demeurons profondément préoccupés par la détérioration de la situation dans les régions anglophones, qui continuent de souffrir de niveaux élevés de violence et de violations des droits de l'homme perpétrées par les forces de sécurité et les séparatistes armés. Le Royaume-Uni appelle le gouvernement camerounais à prendre des mesures urgentes pour faire face à la crise dans les régions anglophones ».

Le Royaume-Uni, à travers son porte-voix, espère que le président Biya va s'adresser à toutes les composantes de la société camerounaise et qu'il travaille à instaurer la confiance. Selon Harriett Baldwin, il est essentiel que toutes les parties s'engagent dans un processus pacifique et structuré conduisant à des réformes constitutionnelles, comme le président l'a déjà indiqué, et évitent un usage excessif de la force.

Le Royaume-Uni affirme qu’il continuera de travailler aux côtés de la communauté internationale pour encourager et soutenir les efforts visant à résoudre la crise anglophone. « Il est essentiel que toutes les parties travaillent maintenant ensemble pour assurer un avenir pacifique à tous les Camerounais », a conclu le ministre britannique.

S.A

STOPBLABLACAM TV


PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants