Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le lieutenant-colonel Michel-Ange Tsague, de l’armée camerounaise, n’est pas décédé à Bamenda

Non, le lieutenant-colonel Michel-Ange Tsague, de l’armée camerounaise, n’est pas décédé à Bamenda

La réponse est :
Paru le jeudi, 26 décembre 2019 09:09

Certains affirment que ce haut gradé de l’armée aurait été décapité au cours d’un affrontement avec des sécessionnistes à Mankon, dans la région du Nord-Ouest. Vraiment ?

« Le lieutenant-colonel Tsague a été assassiné par défiance des institutions républicaines à Bamenda ce mardi, 24/12/2019 selon des sources concordantes par des terroristes séparatistes en provenance de Mankon. Le Fon [titre de chef traditionnel] de cette localité de plus en plus soupçonné d'abriter et de couvrir des terroristes qui y retrouvent refuge après leurs forfaits ». C’est le message qui circule au sujet d’un haut gradé de l’armée camerounaise. Seulement, l’information est fausse.

En effet, dans une mise au point publiée le 25 décembre, le capitaine de frégate, Cyrille Serge Atonfack Guemo, chef de division de la Communication au ministère de la Défense, apporte les éclairages suivants : « Le chef de Bataillon Tsague Michel-Ange, en service à l'état-major de l'armée de terre, est décédé dans l'après-midi du lundi 23 décembre 2019 à l'hôpital militaire de Yaoundé ». L’on note ici que le défunt n’est pas décédé au front dans la zone anglophone, mais à Yaoundé, la capitale du pays. Bien plus, il est décédé le 23 décembre 2019 et non le 24 décembre.

M. Atonfack poursuit : « Conduit très affaibli aux urgences, il présentait selon le médecin qui l'a reçu, le Colonel Bibi Didier Cyrille, une hémorragie haute, que l'équipe médicale n'a pas eu le temps d'investiguer avant qu'il ne rende son dernier souffle. L'intéressé était inscrit au tableau d'avancement pour le grade de Lieutenant-Colonel, pour compter du 1er janvier 2020 ».

D’autres sources militaires renseignent que, le vendredi 20 décembre 2019, le chef de Bataillon Tsague Michel-Ange était présent et bien portant à la cérémonie de sortie des officiers au 24ème stage du diplôme d’état-major cérémonie présidée dans l’enceinte de l’Ecole militaire interarmée ( Emia) par le secrétaire d’Etat à la Défense en charge de la gendarmerie nationale, Galax Landry Etoga.

Sylvain Andzongo

PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants