Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le nouveau pont sur la Sanaga n’est pas encore ouvert à la circulation

Non, le nouveau pont sur la Sanaga n’est pas encore ouvert à la circulation

La réponse est :
Paru le mercredi, 27 novembre 2019 06:34

Il paraît que le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a récemment inauguré cet ouvrage. Vraiment ?

« Le nouveau pont sur la Sanaga vu du ciel... Retour en images sur la 1ère traversée du pont, le 15 novembre dernier, par le Ministre des Travaux publics et le directeur de l'@AFD_France#Cameroun ». Ce tweet de l’ambassade du Cameroun, posté le 25 novembre dernier, a créé la confusion dans l’esprit de certains qui ont cru que le nouvel ouvrage sur le fleuve Sanaga est déjà ouvert à la circulation. Que nenni.

En réalité, comme on peut le voir sur la photo, le pont sur la Sanaga qui va relier directement Yaoundé, la capitale du Cameroun, à Ngaoundéré, le chef de lieu de l’Adamaoua dans le septentrion, est encore en chantier. De fait, le 15 novembre dernier, le ministre camerounais des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a plutôt présidé la cérémonie de reliage des deux parties de cet ouvrage en acier- béton de 400 m de linéaire.

10093 sbbc copy

À la fin de cette cérémonie, indique-t-on au ministère des Travaux publics (Mintp), ledit pont a été ouvert à la traversée des piétons. « Mais cela ne veut pas dire que la circulation des voitures et autres engins est déjà possible du côté de Nachtigal », précise une source autorisée au Mintp.

Le ministère des Travaux publics évalue à 77% le taux d’avancement des travaux de construction du nouveau pont sur la Sanaga. La livraison de cet ouvrage qui fait partie d’un package de 595 km de voieries et 50 km de pistes rurales à réhabiliter, pour un coût de 331 millions d’euros (près de 217 milliards de FCFA), est attendue en 2020.

Les impacts attendus de ce nouveau pont sont : exploiter les potentialités du bassin agricole du Mbam-Sanaga ; contribuer au désenclavement et à la croissance économique des régions du Centre et de l’Adamaoua, et améliorer la continuité de la chaîne de transport en direction du Nord et du Tchad.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le mercredi, 27 novembre 2019 06:46
PLUS LUS | 7 JOURS
1 MOIS
6 MOIS

Rumeurs

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes
1000 caractères restants