Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Non, le maire sortant de Monatélé, dans le département de la Lekié, n'a pas démissionné de ses fonctions

Non, le maire sortant de Monatélé, dans le département de la Lekié, n'a pas démissionné de ses fonctions

Paru le mercredi, 29 janvier 2020 16:45

André Tsala Messi aurait signé une lettre selon laquelle, il renoncerait à se représenter aux municipales de février 2020. Vraiment ?

« Pendant 24 ans, vous m’avez fait confiance en me maintenant à la tête de la Commune de Monatélé, record jamais inégalé. (…) les appels me parviennent de tous les villages et quartier de l’arrondissement de Monatélé me demandant de passer le témoin. Ayant décidé de ne point vous trahir, j’ai décidé de démissionner de mon poste de maire ». C’est le message que l’on lit dans un document partagé sur les réseaux sociaux et attribué au maire de la Commune de Monatélé, André Tsala Messi (Costume gris et chemise bleue).

13862 in le maire sortant de monatl dans le dpartement de la leki na pas dmissionn de ses fonctions syapng1

Seulement, si le document semble déjà douteux au niveau de la forme (flou sur le signataire, pas de cachet officiel, pas d’armoiries...), une petite enquête menée auprès de l’entourage du maire sortant de Monatélé, dans le département de la Lekié, révèle qu’il s’agit d’un faux document.

« Comment un maire sortant qui s’est battu pour être investi par son parti politique peut-il renoncer après l’impression des bulletins de campagnes et des candidats par Elections Cameroon ? », s’interroge, un proche. Un autre confirme plutôt que le maire est actuellement sur le terrain de la campagne électorale en vue du scrutin municipal qui se tiendra le 9 février 2020. « On était ensemble hier [28 janvier] dans les localités Mvomekak et Lekoun dans l’arrondissement de Monatélé », témoigne une autre source crédible.

S.A

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam