Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Les crédits accordés par la BICEC chutent de 92,6% pour se situer à 120 milliards de FCFA en 2020

Les crédits accordés par la BICEC chutent de 92,6% pour se situer à 120 milliards de FCFA en 2020

Paru le mercredi, 09 décembre 2020 17:16

« C’était une année de transition, qui, malheureusement, a été impactée par la crise du Covid-19. Nous sommes tout de même fiers de ce que nous avons pu accomplir ». C’est par ces propos que Kamal Mokdad, le directeur général de la Banque centrale populaire (BCP) du Maroc, résume l’année 2020 à la Banque internationale pour le commerce, l’épargne et le crédit (BICEC), filiale camerounaise du groupe marocain BCP, rachetée en 2019 au groupe français Banque populaire caisse d’épargne (BPCE).

 Au sortir de l’audience qui lui a été accordée le 7 décembre 2020 par le ministre des Finances, Louis Paul Motazé, le directeur général de BCP, qui est officiellement venu présenter la feuille de route du groupe BCP pour la BICEC, a surtout révélé qu’au cours de l’année qui s’achève, cette banque a octroyé des crédits pour 120 milliards de FCFA. En glissement annuel, ce chiffre révèle une baisse exponentielle de l’ordre de 92,6%, du volume des crédits octroyés par cette banque aux agents économiques.

En effet, selon une compilation des chiffres contenus dans les rapports de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) sur l’évolution des « taux débiteurs pratiqués par les établissements de crédit dans la zone Cemac », au premier et au second semestre 2019, la BICEC a accordé 1 615,9 milliards de FCFA de crédits aux agents économiques, sur l’ensemble de l’année 2019. Ce qui, en valeur relative, correspond à 34,8% du volume global des crédits accordés aux banques en activité au Cameroun cette année-là. Les concours financiers de la BICEC étaient alors en hausse, puisqu’ils avaient culminé à seulement 1 426 milliards de FCFA en 2018.

Calculette en main, entre 2019 et 2020, le volume des crédits octroyés aux clients de la BICEC a chuté de 1 495,9 milliards de FCFA, faisant du même coup perdre à cette banque son statut de premier financier de l’économie camerounaise (devant Société Générale, leader du marché en 2018). « La seule crise du Covid-19 ne saurait expliquer une telle réduction du volume des crédits », fait remarquer un banquier, qui croit savoir que la récente recapitalisation de la BICEC (plus de 37 milliards de FCFA) est probablement venue sortir la banque d’une année 2020 bien tumultueuse sur les plans stratégique, financier et commercial.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

22-10-2020 - La Bicec multiplie son capital par 4 pour le porter à 49 milliards de FCFA

21-08-2020 - La Bicec et Société Générale ont concentré près de 50% des crédits bancaires au Cameroun au 2e semestre 2019

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.