Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’entreprise chinoise ZCCC patine dans la construction d’une route menant à Batouri 

L’entreprise chinoise ZCCC patine dans la construction d’une route menant à Batouri 

Paru le mercredi, 13 mai 2020 13:04

Le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a procédé le 30 avril, à l’évaluation du niveau d’avancement des travaux de construction de la route Akokan-Batouri, longue de 45 km dans la région de l’Est. Il en ressort que le taux d’avancement des travaux confié au Chinois Zhejiang Provincial Transportation engineering Construction Group Co Ltd (ZTCC) est estimé à 52% sur une consommation des délais de 82%.

« Dans le registre des contraintes, Scet-Tunisie/Infrasol la mission de contrôle parle du déplacement du réseau Camwater entre le PK 32 et le PK 39. Pareil pour ce qui est du réseau Camtel dont le processus de déplacement est arrêté depuis février 2020 », explique le ministère des Travaux publics.

Par ailleurs, pour cause de pandémie due au coronavirus, la mission de contrôle déplore une démobilisation totale de l’entreprise ZTCC qui réclame des paiements de « plusieurs » décomptes. M. Nganou Djoumessi a alors instruit la reprise sans délai des travaux sur la section Akokan-Batouri. Il estime que cet arrêt des travaux décidé unilatéralement « pourrait être imputé à l’entreprise qui assumera les conséquences de cette démobilisation ».

Pour ce qui est des déplacements des réseaux, le ministre des Travaux publics a conseillé à l’entreprise de procéder à une identification des réseaux avec le concours des concessionnaires, protéger ceux-ci et avancer avec les travaux. De même pour les habitations et autres tombes. Néanmoins, le maître d’ouvrage a annoncé des paiements des décomptes de ZTCC.

S.A.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.