Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Le Cameroun lance officiellement l’exécution du budget 2021, d’un montant de 4 865,2 milliards FCFA

Le Cameroun lance officiellement l’exécution du budget 2021, d’un montant de 4 865,2 milliards FCFA

Paru le jeudi, 14 janvier 2021 06:25

Louis Paul Motaze, le ministre des Finances (Minfi), a procédé, le 12 janvier à Ebolowa, dans la capitale de la Région du Sud-Cameroun, au lancement officiel de l’exécution de la loi de finances 2021, à laquelle est adossé le budget annuel de l’Etat d’un montant de 4 865,2 milliards FCFA.

Selon le membre du gouvernement, ce lancement est l’occasion pour l’administration centrale d’expliquer aux services centraux et déconcentrés, les dispositifs et procédures adéquats pour la bonne exécution de la loi de finances.

Raison pour laquelle une circulaire a déjà été signée par le Minfi afin d'aiguiller les principaux ordonnateurs de la dépense publique. Car ceux-ci tombent souvent sous le coup des fautes gestions pouvant les conduire en prison.

« La circulaire proprement dite détermine les mesures de politique budgétaire visant l’optimisation de la mobilisation des recettes, l’amélioration de la qualité de la dépense et de la commande publique, et le manuel de procédures décline les procédures d’exécution du budget en recettes et en dépenses, et en identifie les principaux intervenants. Ces deux outils constituent de véritables guides pédagogiques qui seront mis à la disposition de tous les acteurs afin de faciliter l’exécution des recettes et des dépenses sur toute l’étendue du territoire national », a déclaré le ministre des Finances.

Toujours selon Louis Paul Motaze, le gouvernement s’engage au cours de cet exercice à mettre en place en place un train de mesures d’accompagnement destiné à soutenir les producteurs. Il est prévu, à cet effet, dans la loi de finances de l’exercice 2021, en plus de la provision de 100 milliards FCFA retenue au titre de Fonds de solidarité pour la lutte contre le coronavirus et ses répercussions économiques et sociales, une dotation additionnelle de 50 milliards FCFA pour l’amorce de la mise en œuvre du Plan de soutien à la production et à la transformation locales des productions de grande consommation.

Par ailleurs, la loi de finances 2021 exonère des droits de douane l’essentiel des équipements et intrants destinés à l’agriculture, à la pêche, à l’élevage et à l’industrie pharmaceutique, et soumet aux droits d’accises certains biens importés qui peuvent être produits sans difficulté particulière au Cameroun. Toutes choses dont la mise en œuvre devrait encourager les producteurs locaux à plus d’audace dans l’offre de produits à destination des consommateurs.

Dans le même ordre d’idées et en matière de fiscalité, les mesures retenues ne créent pas de charges fiscales nouvelles à l’encontre des contribuables ; au contraire, elles leur consentent d’importants allégements fiscaux et d’assouplissement des procédures pour favoriser l’éclosion de l’entrepreneuriat local et la redynamisation de l’activité économique.

S’agissant en particulier de la décentralisation, le Minfi a indiqué que la dotation est évaluée à 590 milliards FCFA y compris la masse salariale des unités opérationnelles à la charge des Collectivités territoriales décentralisées (CTD) dans les secteurs de l’éducation, la santé.

Pour rappel, la loi de finances du Cameroun pour l’exercice 2021 a été promulguée le 17 décembre 2020. Elle est exécutoire et exécutable depuis le 1er janvier 2021 et sa mise en œuvre va s’effectuer dans un contexte difficile marqué par la persistance de la crise sanitaire mondiale liée à la propagation du coronavirus,

Pour l’atteinte des objectifs ci-dessus évoqués, l’enveloppe de la loi de finances de l’exercice 2021 est de 4 865,2 milliards FCFA contre 4 632,7 milliards en 2020, soit une augmentation de 232,5 milliards FCFA en valeur absolue et de 5% en valeur relative.

Sylvain Andzongo

Dernière modification le jeudi, 14 janvier 2021 06:27

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.