Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?

KUMBA : Non, cette photo ne montre pas le cercueil d’un des élèves tués

Paru le mercredi, 04 novembre 2020 18:50

Une photo sur Twitter montrant des enfants portant un cercueil laisse croire qu’il s’agit des obsèques de l’un des élèves tués dans l’attaque de leur école le 24 octobre dernier à Kumba, dans la région du Sud-Ouest.  

cercueil

«C’est très choquant de voir des enfants porter le cercueil d’un des leurs! Trop c’est trop ! C’est pas possible !», écrit l’auteur, en interpellant notamment le président Paul Biya.

La publication, postée le 28 octobre, a été partagée des centaines de fois. Attention : ce cliché n’a pas été pris au Cameroun. Certains internautes le font d’ailleurs remarquer en commentaires sous cette publication.

Certains disent que la photo a été prise au Togo, quand d’autres affirment que la scène se déroule en Tanzanie. Une recherche d’image inversée sur Google révèle que cette même photo a circulé en 2014 dans des publications en Tanzanie, comme ici où il est fait mention, en swahili, d’un élève de sept ans de l’école primaire de Dar es Salaam brutalement tué après avoir été violé, massacré et mutilé.

Elle a refait surface en 2017, cette fois au Togo, notamment sur ce site Internet qui a publié un poème en hommage à Yacoubou Abdoulaye, un enfant tué par balle à Mango, dans le nord du pays, lors d’une manifestation contre le président Faure Gnassingbé.

Plusieurs médias occidentaux (1, 2, 3) ont relayé cette information. Un confrère togolais a émis des doutes sur cette photo supposée avoir été prise au Togo. Selon ce journaliste,  il est peu probable que le cliché ait été pris à cette date car, la rentrée scolaire n’a eu lieu que ce lundi 2 novembre, sept mois après la fermeture des écoles en raison du coronavirus.

L’absence de masque, dit-il, laisse également supposer qu’il s’agit d’une photo antérieure à la crise sanitaire actuelle. Par ailleurs, «il n’y a plus eu d’affaires de meurtres d’enfant depuis au moins trois ans», affirme notre contact togolais.

Nous n’avons pas pu remonter à la source de cette photo. Toutefois, nous pouvons dire que ce cliché ne montre pas les obsèques de l’un des 7 élèves tués à  Kumba, celles-ci devant débuter ce jeudi 5 novembre, comme le rapporte SBBC dans cet article.

Patricia Ngo Ngouem

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.