Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Nécrologie : Pierre Essomba, le SG du Minat n’est plus

Nécrologie : Pierre Essomba, le SG du Minat n’est plus

Paru le lundi, 01 février 2021 15:47

Le ministère de l’Administration territoriale est en deuil. Pierre Essomba, son secrétaire général, est décédé dans la nuit du vendredi 29 au samedi 30 janvier 2021 à Paris en France où il était en évacuation sanitaire depuis une semaine environ.

« Pierre a été longtemps malade, même s’il ne laissait rien transparaître », explique son épouse à de nombreux visiteurs accourus sitôt après l’annonce de son décès. « On le savait gravement malade. Mais après son évacuation nous espérions qu’il retrouverait sa forme mais hélas », déplore fonctionnaire en service dans son cabinet. Le défunt aurait eu 54 ans le 24 mars prochain.

Nommé secrétaire général de l’ancien ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation le 31 août 2010, ce natif de Nkolbiyen, près de Mbankomo dans le département de la Mefou-et-Akono est présenté comme un homme « affable, compétent et intègre ». Mais avant cette promotion, le haut fonctionnaire a travaillé pendant une dizaine d’années comme chef de la division des Affaires juridiques au sein du même département ministériel. Après avoir été en poste dans les Services du Premier ministre.

« Le 30 juin 2020, lors de la nomination de secrétaires généraux de certains départements ministériels par le président de la République, il est le seul à être reconduit à son poste », confie une source citée par nos confrères de Cameroon Tribune. Administrateur civil principal hors échelle, il était diplômé de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) en 1995, une institution dont il a été membre du Conseil d’administration jusqu’à son décès. Outre son diplôme de fin de formation à l’ENAM, il était également titulaire d’un diplôme d’études approfondies (DEA) en sciences politiques.

B.E.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes