Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Élections régionales : Paul Biya fixe la répartition des conseillers entre les 58 départements

Élections régionales : Paul Biya fixe la répartition des conseillers entre les 58 départements

Paru le jeudi, 03 septembre 2020 16:44

Le président de la République, Paul Biya (photo), a signé un décret fixant le nombre de conseillers régionaux par département et par catégorie le 2 septembre 2020.

Si chacune des dix régions a droit à 90 conseillers régionaux, en revanche la répartition entre les 58 départements que compte le Cameroun n’est pas égale. Ainsi, le département du Wouri dans la région du Littoral s’en tire avec le plus grand nombre de conseillers, soit 35. Alors que les départements de la Mefou et Akono dans le Centre et le Koung-Khi à l’Ouest comptent avec six le plus petit nombre de conseillers.

Cette répartition suscite d’ores et déjà la polémique. Par exemple, sur sa page Facebook, Alex Gustave Azebaze écrit : « Élections régionales: compte à rebours sous fond d'iniquité ». Pour cet acteur de la société civile, « il y a des départements outrageusement sur-representés. C'est le cas de 3 (Dja et Lobo, Mvila et Océan) des 4 départements composant la région du Sud. A contrario, dans le Centre, l'Extrême Nord, le Nord-Ouest et l'Ouest, la plupart des départements sont sous-représentés ».

Selon la loi du 14 juillet 2006 fixant le mode d’élection des conseillers régionaux, « l'effectif des conseillers régionaux et la répartition des sièges à pourvoir entre les départements de chaque région et, au sein de chaque département, entre les délégués et les représentants du commandement traditionnel, sont proportionnels à la population de chaque région et de chaque département, suivant le cas ». La même loi précise : « Une loi particulière fixe le nombre et la répartition des conseillers régionaux par département et par région ».

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.