Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Election régionale : Paul Biya convoque un scrutin partiel dans la Menoua (Ouest)

Election régionale : Paul Biya convoque un scrutin partiel dans la Menoua (Ouest)

Paru le mercredi, 06 janvier 2021 09:18

Les chefs traditionnels du département de la Menoua, région de l’Ouest, iront aux urnes le 4 avril prochain. Il s’agira pour ces dépositaires du pouvoir traditionnel de désigner les trois représentants du commandement traditionnel au sein du conseil régional de l’Ouest. Le décret portant convocation du collège électoral a été signé hier, 4 janvier 2020 par le chef de l’Etat.

Pour l’élection régionale du 6 décembre 2020, seule une liste des représentants du Commandement traditionnel a été déposée auprès d’Elections Cameroon (Elecam) dans cette circonscription électorale. Mais cette liste a été rejetée par Elecam au motif qu’elle ne respectait pas la composition sociologique de la Menoua.

En effet, ce département comprend une composante Bamiléké et une composante Mbô (Santchou)Mais l’unique liste n’avait pas de représentant des Mbô. D’où son invalidation décidée par le Conseil électoral. « Les chefs concernés ont fait un recours au tribunal administratif de l’Ouest et ils ont eu gain de cause. Mais il y a eu recours en appel auprès de la Chambre administrative de la Cour suprême, qui a donné raison au Conseil électoral », explique-t-on à Elecam.

La législation camerounaise fixe à 90 le nombre de conseillers par région. Au terme des régionales de décembre dernier, la région de l’Ouest n’en comptait que 87 à cause de l’absence des trois conseillers régionaux issus de la catégorie du commandement traditionnel dans la Menoua. L’élection du 4 avril prochain permettra donc de compléter ce tableau.

Pour l’organe en charge de l’organisation matérielle des consultations électorales et référendaires au Cameroun, il ne s’agit pas d’une reprise de l’élection. « C’est une nouvelle élection partielle que le président de la République vient de convoquer. Ce scrutin concerne uniquement la catégorie du commandement traditionnel », précise un cadre d’Elecam.

En d’autres termes, le décret présidentiel signé hier ouvre la voie à un nouveau processus. Les candidats devront à nouveau déposer les listes auprès de l’antenne locale d’Elecam. Ces listes de candidature ainsi recueillies seront transmises au Conseil électoral pour étude et validation. Après cette étape, on passera à la campagne électorale pour ce scrutin où seuls 156 grands électeurs sont attendus aux urnes.

 

Baudoin Enama

Dernière modification le mercredi, 06 janvier 2021 09:20

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes