Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
PCRN : Cabral Libii veut ramener les déserteurs « frustrés » à la maison

PCRN : Cabral Libii veut ramener les déserteurs « frustrés » à la maison

Paru le mercredi, 11 janvier 2023 11:36

Les cadres du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN) ont adoubé l’idée d’un retour à la maison des camarades « frustrés », qui ont déserté les rangs du parti. C’est le président national du PCRN, le député Cabral Libii (photo), qui a le premier formulé cette proposition. C’était le mois dernier, pendant le deuxième congrès extraordinaire de son parti qui s'est tenu à Ngaoundéré dans la région de l’Adamaoua.

Les congressistes de Ngaoundéré ont donc confié à Cabral Libii le soin de créer une commission-vérité et réconciliation pour créer les conditions pour le retour des « frustrés » à la maison. Cette commission doit voir le jour dans les prochains jours. Mais aucune date n’est avancée.

Par contre, le PCRN ne fait aucun mystère du modus operandi de cette commission. Tout d’abord, ses membres doivent faire le tour des comités de base du parti pour identifier tous les déserteurs. Et les raisons qui ont poussé ces derniers à quitter le parti. Pour les ramener, plusieurs approches sont possibles : discussion au cas-par-cas, correspondances… « Les solutions ne seront pas identiques, elles seront fonction de la réalité locale », explique Béthel Banga, qui a présidé les travaux liés à ce dossier au congrès extraordinaire de Ngaoundéré.

Pour illustrer son propos, il indique que les frustrations sont de plusieurs ordres : certains militants estiment qu’ils n’ont pas été récompensés à la hauteur de leur sacrifice quand d’autres n’ont pas supporté que les militants qui ont rejoint le combat sur le tard accèdent à des postes et pas eux… « On oublie aussi que certains comme moi ont perdu leur emploi parce qu’ils ont milité aux côtés de Cabral Libii », fait savoir Béthel Banga.

Pendant le congrès de Ngaoundéré, Cabral Libii a rappelé que beaucoup d’anciens militants lui ont tourné le dos à cause d’un fake news qui rapportait qu’on l’a aperçu sortant du palais d’Etoudi, à l’orée de la présidentielle d’octobre 2018, avec une mallette d’argent et, en compagnie de Joshua Osih, le premier vice-président du Social Democratic Front (SDF), lui aussi candidat malheureux de la dernière élection présidentielle.

Quelle que soit la raison, le PCRN veut mener ce projet à bout. Surtout parce que plusieurs cadres sont convaincus que le parti a perdu les élections régionales dans son fief du Nyong-et-Kelle, région du Centre, à cause de toutes ces frustrations. L’autre intérêt est sans doute d’éviter qu’un autre cadre de haut niveau quitte le parti après le départ fracassant de Daniel Ngambi Boog, le premier adjoint au maire de la commune de Ngog-Mapubi.

Michel Ange Nga

Lire aussi:

Le PCRN se dote d’un Code éthique à quelques mois de son congrès

Dernière modification le mercredi, 11 janvier 2023 11:42

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.