Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Elections régionales : confiant, le RDPC prépare la campagne électorale

Elections régionales : confiant, le RDPC prépare la campagne électorale

Paru le mercredi, 11 novembre 2020 09:04

Seul en lice dans 34 départements sur 58, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) est d’ores et déjà sûr - sauf défections de certains de ses militants - de gagner 410 sièges de délégués régionaux sur les 700 réservés.  La partie pourrait s’avérer plus rude pour les 200 sièges réservés aux représentants du commandement traditionnel, en principe apolitiques.

En effet, à  l’issue des élections municipales du 9 février 2020, le RDPC s’est adjugé une écrasante majorité de plus de 10 000 conseillers municipaux, consacrant ainsi sa suprématie dans 316 sur les 360 communes que compte le Cameroun.

Pour autant, le parti au pouvoir prépare avec sérieux la campagne électorale en vue des premières élections régionales du pays, le 6 décembre 2020. En témoigne, cette circulaire de Paul Biya, président national de cette formation politique.

Dans cette correspondance datée du 10 novembre relative à la « campagne électorale pour l’élection des Conseillers régionaux du 6 décembre 2020 » ; et adressée au Secrétaire général du Comité central et aux militants, le parti opte pour une démarche de séduction directe des conseillers municipaux de tous les bords politiques. Et pour ce faire, le RDPC compte avant tout sur son poids électoral devant ses 15 concurrents.

Paul Biya, justifie cette option par l’ambition du parti au pouvoir d’intervenir « au sein des Conseils régionaux de manière optimale et efficiente pour contribuer à la consécration de la décentralisation comme levier de la nouvelle dynamique de l’émergence et du développement local ». La campagne électorale pour ce scrutin devrait être lancée le 21 novembre prochain.

Avec ce raz-de-marée annoncé aux régionales, le RDPC confortera sa place au sein des institutions à l’instar de l’Assemblée nationale où il compte 152 députés sur 180 et 87 sénateurs sur 100 à la Chambre haute du Parlement.

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.