Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Célestin Djamen crée son parti politique et tacle à nouveau le MRC

Célestin Djamen crée son parti politique et tacle à nouveau le MRC

Paru le vendredi, 16 avril 2021 09:16

Après avoir démissionné du Social Démocratic Front (SDF) en août 2018, puis du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) en décembre 2020, Célestin Djamen vient de lancer son propre parti politique, dénommé Alliance patriotique et républicaine (APAR).

L’homme politique tient à se distinguer des autres formations politiques où il a milité. « À peine créée, APAR fait déjà l’actualité et compte intégrer le top 5. Le SDF et le MRC sont pratiquement morts. La mort du MRC est peut-être lointaine, mais certaine », se targue-t-il d’emblée sur une chaîne de radio à Douala ce 15 avril.

Avec l’APAR, l’ancien secrétaire aux droits de l’Homme et à la gouvernance du MRC entend faire les choses différemment : « je suis contre le culte de la personnalité, les gourous, demi-dieux et autres. Je ferai tout pour que APAR soit ouvert à tous. Il y aura un département formation politique, passage obligatoire pour tout militant, ce qui n’est pas fait ailleurs », explique-t-il. Et d’ajouter : « y a déjà beaucoup de demandes d’inscriptions ».

Célestin Djamen a également fait savoir que le siège de son parti est à Douala, au quartier Bessengue. APAR devrait se déployer dans les prochains mois, avec en ligne de mire les élections locales et la présidentielle de 2025.

V.N.A.

Dernière modification le vendredi, 16 avril 2021 18:33

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.