Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Crise anglophone : la peine à perpétuité d’Ayuk Tabe et ses coaccusés confirmée en appel

Crise anglophone : la peine à perpétuité d’Ayuk Tabe et ses coaccusés confirmée en appel

Paru le vendredi, 18 septembre 2020 10:05

La Cour d’appel du Centre a rendu son verdict dans l’affaire Ayuk Tabe et neuf autres leaders sécessionnistes anglophones. Au cours de l’audience de ce 17 septembre, les leaders séparatistes ont été déboutés par cette instance juridictionnelle.

La décision rendue hier, 17 septembre, par le président de la Cour d’appel du Centre a confirmé la condamnation à perpétuité pour ces accusés. Cette sentence avait déjà été prononcée le 20 août 2019 par les juges du Tribunal militaire de Yaoundé.

Pour le collectif des avocats commis à la défense de ces leaders anglophones, il s’agit de « l’un des plus scandaleux jugements dans l’histoire juridique ». Dans un communiqué de presse commis au terme de l’audience, Me Pekum a promis que ce collectif d’avocats allait pourvoir en cassation auprès de la Cour suprême du Cameroun.

Ayuk Tabe et ses camarades séparatistes arrêtés en 2018 au Nigéria et extradés au Cameroun sont reconnus coupables des dix chefs d’accusation : « apologie des actes de terrorisme, sécession, complicité d’actes de terrorisme, financement des actes de terrorisme, révolution, insurrection, hostilité contre la patrie, propagation de fausses nouvelles, atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État, défaut de Carte nationale d’identité ».

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam