Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Krotal veut organiser les états généraux de la musique camerounaise en 2021

Krotal veut organiser les états généraux de la musique camerounaise en 2021

Paru le jeudi, 25 juin 2020 08:38

Le Syndicat national des acteurs des musiques urbaines du Cameroun (Synamurca), présidé par Paul Édouard Etoundi Onambélé, producteur et artiste musicien plus connu sous le pseudonyme Krotal, entend organiser, du 21 au 26 juin 2021 à Yaoundé, les états généraux de la musique camerounaise.

Cette annonce, faite le 20 juin lors de la célébration de la journée internationale de la musique, constitue « l’engagement des membres du Synamurca à œuvrer pour le changement des conditions de vie des artistes » en dépit des écueils.

L’essor de la musique est freiné par des fléaux à l’image du piratage, de l’absence de salles de spectacles, de l’avènement des réseaux sociaux qui favorisent une consommation bénévole des productions ou de l’absence de véritables producteurs. Toutes choses qui déteignent sur la qualité des productions.

Ces assises seront donc l’occasion d’une renaissance du 4e art. Le lieu d’une restructuration et d’une plus grande valorisation de la musique, qui est susceptible de créer jusqu’à 500 000 emplois d’après le Synamurca.

Afin de parvenir à la naissance d’une véritable industrie musicale au Cameroun, les états généraux annoncés plancheront sur les nouveaux modes de financement ou sur le cahier de charges à remplir par les artistes. En somme un rendez-vous pour fixer les nouvelles bases de la collaboration entre les différents acteurs de la filière musicale.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.