Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Contentieux postélectoral : la Cour suprême annule la désignation des maires de Makénéné et de Kumba

Contentieux postélectoral : la Cour suprême annule la désignation des maires de Makénéné et de Kumba

Paru le vendredi, 25 septembre 2020 14:44

Les élections portant désignation de l’exécutif municipal de la commune de Makénéné, une localité du Mbam et Inoubou, dans la région du Centre, sont à reprendre. La décision est tombée ce 24 septembre lors de l’audience de la Chambre administrative de la Cour suprême consacrée au contentieux postélectoral relatif au scrutin municipal de février dernier.

La juridiction statuait en dernier ressort sur un recours introduit par Daniel Imbeng, militant du RDPC contre la commune de Makénéné représentée par Njatou Ngadep. Selon la Cour suprême, le processus ayant abouti à l’élection de Nazaire Brolin Njatou Ngadep au poste de maire de Makénéné le 18 février dernier a été entaché d’« irrégularités ».

Sa Chambre administrative confirme donc le jugement rendu en première instance par le Tribunal administratif. En donnant une suite favorable au recours de Daniel Imbeng, le collège de juges dirigé Daniel Ndoumbe Eteki, président de la Chambre, instruit la reprise, sous 30 jours, de l’élection de l’exécutif municipal de cette municipalité. En d’autres termes, une session de plein droit doit être convoquée avant le 26 octobre 2020 afin de voter le nouveau maire et ses adjoints.

Les populations de Makénéné avaient contesté le choix porté sur Nazaire Brolin Njatou Ngadep, au motif que les conseillers municipaux auraient été soudoyés lors du processus. Pour manifester leur mécontentement, ces populations avaient barricadé la route nationale n° 4 (Yaoundé – Bafoussam).

La haute juridiction administrative a par ailleurs annulé la désignation de Venasius Mborong Bongkiyung à la tête de la commune de Kumba dans la région anglophone du Nord-Ouest. Comme pour le cas de Makénéné, le processus a été émaillé d’irrégularités à Kumba où la désignation d’un nouvel exécutif communal devrait se faire dans les 30 prochains jours. Le verdict concernant une centaine de dossiers reste attendu.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.