Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Conseil régional de l'Ouest : l'exécutif engage l’élaboration d’une stratégie de développement

Conseil régional de l'Ouest : l'exécutif engage l’élaboration d’une stratégie de développement

Paru le mercredi, 27 janvier 2021 17:24

Après son installation vendredi 22 janvier, l’exécutif du conseil régional de l’Ouest a engagé son premier chantier. Celui-ci consiste à élaborer un document de stratégie pour le développement de la région de l’Ouest. « Dans notre vision, nous pensons qu’il faut d’abord une spécification de nos huit départements. Il faut qu’on sache ce que chaque département va apporter, ses opportunités, ses besoins, ses problèmes, et ainsi, on saura ce qui peut être fait », explique Jules Hilaire Focka Focka, le tout premier président de ce conseil régional.

Selon lui, c’est ce document de stratégie qui va conditionner le déploiement de son équipe sur le terrain. « Toutes les forces vives de l’Ouest vont être sollicitées, associées à la rédaction de ce document. Et c’est à partir de là que nous allons nous mettre au travail », a lancé Jules Hilaire Focka Focka dans une interview accordée à nos confrères du quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune.

Déjà, les besoins et les attentes des populations de la région sont plus ou moins connus. Les plus cruciaux relèvent de l’ordre infrastructurel. Notamment en matière d’énergie, d’infrastructures routières, sanitaires et éducatives, d’accès à l’eau potable, etc. « On ne peut pas dire qu’il y ait des domaines où tout va bien. L’Etat camerounais a fait beaucoup d’efforts dans la région de l’Ouest, mais c’est toujours insuffisant. Aujourd’hui, le développement est participatif. Il faut le partenariat public-privé », analyse le plus haut responsable du conseil.

Outre le déficit d’infrastructures, l’Ouest connait aussi des problèmes transversaux que l’on retrouve dans toutes les régions du Cameroun à savoir, les inégalités, l’exclusion, la précarité, le chômage et le désespoir des jeunes… note André Siaka, membre du bureau exécutif du conseil régional. De son point de vue, le secteur agropastoral de la région de l’Ouest mériterait une plus grande attention.

B.E.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes