Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Trois conteneurs de médicaments pour mettre fin à la pénurie des antituberculeux au Cameroun

Trois conteneurs de médicaments pour mettre fin à la pénurie des antituberculeux au Cameroun

Paru le lundi, 02 mars 2020 09:19

La Centrale nationale d’approvisionnement en médicaments et consommables médicaux essentiels (Cename) a réceptionné, le 21 février 2020, trois conteneurs de médicaments, de réactifs et autres consommables dédiés à la lutte contre la tuberculose.

D’après un responsable du Programme national de lutte contre la tuberculose, ce stock, qui était bloqué au port de Douala depuis juillet 2019, faute d’argent pour le dédouanement, permettra de couvrir les besoins pendant 14 mois.

Ces médicaments en cours de distribution sont prioritairement destinés aux régions du Centre, du Littoral et de l’Extrême-Nord, en proie aux pénuries d’antituberculeux depuis deux à quatre mois. Si les responsables du Programme national de lutte contre la tuberculose et de la Cename démentent toute rupture totale de stock, elles reconnaissent en revanche que les pénuries étaient dues au retard observé dans les procédures de dédouanement au port de Douala.

Pendant cette période, certains malades des hôpitaux de Douala et de Yaoundé, les deux plus grandes villes du Cameroun, se ravitaillaient au marché noir, tandis que les malades de Kousseri, dans l’Extrême-Nord, d’après un médecin de l’hôpital de cette ville, étaient réduits à s’approvisionner en antituberculeux à N’Djamena, la capitale du Tchad voisin.

D.M.

Dernière modification le lundi, 02 mars 2020 09:21

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.