Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Lutte contre le Coronavirus : le ministre de la Santé conseille désormais le port du masque

Lutte contre le Coronavirus : le ministre de la Santé conseille désormais le port du masque

Paru le jeudi, 02 avril 2020 08:21

Après avoir déclaré que les masques devraient être réservés aux soignants, aux malades et aux personnes en contact avec des personnes contaminées, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, conseille désormais à la population le port de cet équipement de protection dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus (Covid-19).

« Au stade où nous en sommes, chacun doit se protéger et protéger les autres en se couvrant la bouche et le nez en sortant de chez lui, surtout s’il doit prendre le transport en commun ou aller au marché. Sinon, l’option recommandée est de rester à la maison autant que faire se peut », affirme le Minsanté dans un message publié le 31 mars dernier sur son compte Twitter.

Ce « revirement » intervient dans un contexte où la maladie progresse rapidement dans le pays. De sources officielles, 38 nouveaux cas d’infection au Covid-19 ont été détectés dans la nuit du 1er au 2 avril 2020, portant à 271 le nombre de personnes contaminées dans le pays.

Des chiffres qui devraient être revus à la hausse, au regard du rythme auquel se diffuse le virus. « Je pense que l’heure est suffisamment grave pour que nous prenions tous conscience. Je voudrais d’ailleurs demander à tous, en dehors de l’avis des scientifiques, de se couvrir la bouche et le nez en sortant », réitère le Minsanté.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) cependant, « il n’y a pas de preuve suggérant que le port du masque par l’ensemble de la population ait un effet bénéfique », alors que des scientifiques préconisent le contraire. L’OMS affirme que porter un masque peut avoir un effet contre-productif si on ne sait pas comment le mettre ou l’utiliser. Surtout que les règles d’utilisation, assez strictes, sont peu ou pas connues du grand public.

 Bien plus, « le masque n’est efficace que s’il est associé à un lavage des mains fréquent avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et du savon », indique l’agence onusienne de santé. Au Cameroun, les consignes d’hygiène et les mesures instaurées par le gouvernement ne sont pas respectées par certains. D’où l’appel incessant des autorités à la responsabilité et au civisme.

P.N.N

Dernière modification le jeudi, 02 avril 2020 08:23

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.