Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
L’Académie des sciences du Cameroun favorable au confinement des villes foyers de Covid-19

L’Académie des sciences du Cameroun favorable au confinement des villes foyers de Covid-19

Paru le jeudi, 02 avril 2020 12:15

L’Académie des Sciences du Cameroun (ASC) s’est prononcée le mardi 31 mars sur la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19 qui sévit au Cameroun depuis mars 2020.

À la faveur d’un point de presse organisé à Yaoundé, son président, le Pr Sammy Beban Chumbow, a indiqué que l’ASC est « prête à assister le gouvernement et toutes les autres parties prenantes avec son expertise » dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Le think tank constitué des universitaires pluridisciplinaires s’est dit favorable à un confinement des villes considérées comme des foyers de la pandémie pour limiter la propagation Covid-19. Et si les 13 mesures adoptées le 17 mars dernier par le gouvernement sont à saluer, l’ASC demande aux pouvoirs publics de prendre des dispositions « supplémentaires » pour augmenter le nombre de points de dépistage et des centres d’isolement à travers le pays.

« L’Académie plaide pour que le gouvernement initie une réponse stratégique d’urgence et de contingence, y compris une planification socioéconomique et nutritionnelle pour accélérer la distanciation sociale et pour inclure un regroupement partiel des villes, régions et même un confinement national en cas d’épidémie majeure de Covid-19 au Cameroun », a déclaré Pr Jeanne Yonkeu Ngogang, première vice-présidente de l’ASC.

Le collège des experts s’inquiète par ailleurs des effets néfastes du non-respect des mesures prescrites par le gouvernement. « L’Académie attire l’attention sur le danger d’une réponse insuffisante et inappropriée de la population à la mise en œuvre de cette stratégie gouvernementale, notamment en ce qui concerne la distanciation sociale et les règles d’hygiène personnelle », a indiqué Pr Yonkeu Ngogang.

Après avoir déclaré le 24 mars dernier « qu’aucune décision de confinement total ou partiel de la population n’a été prescrite par le chef de l’État », le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a officialisé, ce 1er avril, la prorogation de 15 jours de l’application des mesures de restriction au Cameroun.

BE

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.