Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
JO de Tokyo :  qui est Essombe Tiako, désignée porte-étendard de la délégation camerounaise ?

JO de Tokyo : qui est Essombe Tiako, désignée porte-étendard de la délégation camerounaise ?

Paru le vendredi, 02 juillet 2021 14:01

Désignée porte-étendard de la délégation camerounaise, la lutteuse Joseph Émilienne Essombe Tiako entrera dans le Stade olympique devant ses compatriotes pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques (JO) le 23 juillet prochain à Tokyo, au Japon. Passée la cérémonie, c’est sur les tatamis que l’athlète de 33 ans est très attendue. La native de Douala est en effet présentée comme l’une des principales chances camerounaises de médaille à ces olympiades. Joseph Émilienne Essombe Tiako a déjà plusieurs médailles à son actif.

En 2012, elle est médaillée d’argent chez les moins de 59kg aux Championnats d’Afrique de lutte à Marrakech (Maroc) et chez les moins de 55kg aux Championnats d’Afrique de lutte en 2013 à N'Djaména (Tchad). En 2014, elle remporte la médaille de bronze chez les moins de 55kg aux Championnats d’Afrique de lutte à Tunis (Tunisie), puis aux Championnats d’Afrique de lutte en 2015 et en 2016 à Alexandrie (Égypte). En 2017, elle décroche la médaille d’argent chez les moins de 55kg aux Championnats d’Afrique à Marrakech (Maroc), puis le bronze chez les moins de 60kg aux Jeux de la solidarité islamique à Bakou (Azerbaïdjan) la même année.

En 2018, elle est médaillée d’or chez les moins de 58kg aux Jeux de la Francophonie à Abidjan (Côte d’Ivoire) et la médaille d’argent dans la catégorie des moins de 57kg aux Championnats d’Afrique de lutte à Port Harcourt (Nigeria). En 2019, elle décroche la médaille d’or aux Jeux africains de Rabat, au Maroc. La quête du titre olympique sera donc son grand défi, après l’expédition bredouille de 2016 aux JO de Rio de Janeiro, au Brésil. Cette année-là, la délégation camerounaise n’a décroché aucune médaille dans les six disciplines représentées (lutte, volley-ball, judo, athlétisme, judo et haltérophilie).

« Au nom de la Cameroon Olympic Team, je promets que nous prendrons part aux Jeux olympiques de Tokyo 2020 en respectant les règles qui les régissent, en nous engageant pour un sport sans dopage et sans drogue, dans un esprit de sportivité pour la gloire du sport et de l’honneur de notre pays », a déclaré Joseph Émilienne Essombe Tiako, lors de la cérémonie de remise du drapeau ce 1er juillet au siège du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC), à Yaoundé.

P.N.N

Lire aussi :

Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Premier ministre remet le drapeau à la lutteuse Essombe Tiako, désignée porte-étendard

Dernière modification le vendredi, 02 juillet 2021 14:04

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.