Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Couverture santé universelle : la matérialisation projetée dans cinq mois

Couverture santé universelle : la matérialisation projetée dans cinq mois

Paru le mercredi, 02 septembre 2020 16:27

Dans une interview au quotidien gouvernemental Cameroon tribune du 31 août 2020, la directrice générale de New Tech Management Cameroon et de la Société santé universelle, qui a scellé un partenariat public-privé avec le gouvernement le 27 août, annonce que la Couverture santé universelle (CSU) pourrait se matérialiser dans près de cinq mois.

« L’intégration des populations dans ce système ne se fera pas en un jour. Ce sera progressivement. Car le secteur informel à lui seul représente environ 70% de l’activité de la nation. Nous allons ainsi mettre en place un système capable de mobiliser ce beau monde », se justifie Jacqueline Mekongo (photo).

Avec la signature du contrat, explique-t-elle, il s’agit désormais « de préparer le système informatique, afin qu’il puisse permettre de tracer toutes les opérations relatives à la CSU. Nous allons également équiper les centres de santé de terminaux reliés au système central de sorte que lorsqu’un malade s’y présente, il puisse être identifié ».

Pour ce faire, le partenaire privé annonce l’implantation de 100 à 150 bureaux à travers le pays pour un début, qui seront multipliés au fur et à mesure et en fonction des besoins.

« Nous allons dans un premier temps procéder à l’identification puis à l’enrôlement des populations dans notre base de données. Quand une personne paiera ses cotisations, le système qu’on aura mis en place intégrera ses contributions. On lui délivrera une carte. Celle-ci lui permettra d’être reçue dans les formations sanitaires publiques et privées qui auront été agréées », explique Jacqueline Mekongo.

Elle prévient que « la carte santé aura un coût, mais qui n’est pas encore déterminé. En général, la Couverture santé universelle à un caractère obligatoire, donc tout le monde est obligé de cotiser ».

Dominique Mbassi

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.