Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Enseignements secondaires : des exclusions sont désormais requises pour des auteurs de dérives sexuelles

Enseignements secondaires : des exclusions sont désormais requises pour des auteurs de dérives sexuelles

Paru le vendredi, 05 mars 2021 12:47

La ministre Nalova Lyonga, en charge des Enseignements secondaires (Minesec) a, au cours d’une visioconférence organisée le 3 mars 2020, estimé que les acteurs et les producteurs de vidéos à caractère pornographique, ainsi que les élèves assistant en spectateurs lors des tournages devraient dorénavant être définitivement exclus des établissements scolaires.

Elle a également proposé le renforcement des mesures disciplinaires au sein des établissements et la collaboration de la communauté éducative nationale. Il est aussi question d’amender les règlements intérieurs des établissements scolaires pour y inscrire des sanctions plus sévères à l’encontre des élèves. Et pour ce faire, il importe d’actualiser la circulaire portant sanctions punitives applicables aux élèves, qui date de 1993.

Ces décisions sont prises alors que des vidéos à caractère sexuel, montrant des élèves du lycée bilingue de Kribi, ont circulé sur les réseaux sociaux. Les prescriptions de la ministre ne règlent cependant pas les problèmes de fonds, notamment celui de l’occupation des heures creuses des élèves. Il est assez courant que, sans explication, des professeurs ne soient pas présents à un cours et rien n’est fait pour occuper la classe.

Aussi, il est interdit d’entrer dans les établissements avec des téléphone portables, et jusque là on ignore comment ces téléphones ont pu rentrer dans les salles de classe pour servir de caméra. Enfin bien plus qu’une problématique scolaire, c’est la vision des jeunes qui fait aujourd’hui problème. Il n’est pas exclu que, chassé de leurs établissement scolaires, ces jeunes continuent à se livrer à ce qui, pour eux, semble être un simple divertissement.

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.