Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Ebolowa : un élève poignardé par son camarade au lycée technique

Ebolowa : un élève poignardé par son camarade au lycée technique

Paru le vendredi, 06 mai 2022 06:51

Un inspecteur pédagogique de la région du Sud, en poste à Ebolowa, joint au téléphone par SBBC rassure que les forces de maintien de l’ordre ont finalement repris le contrôle au lycée technique de la ville. Plutôt dans la journée, notre source décrivait des scènes d’intifada après qu’un élève a assené des coups de poignard à son camarade.

Une vidéo qui circule actuellement sur les réseaux sociaux montre effectivement une escouade de policiers qui reçoit des jets de cailloux, dans l’enceinte du lycée technique. Une autre vidéo amateur rapporte que les camarades de classe de la victime, qu’on voit ramasser des morceaux de bois, avaient décidé de rendre eux-mêmes justice. «Le proviseur a dû se mettre à genoux pour éviter une rixe» renseigne notre interlocuteur.

Ce dernier raconte que tout est parti d’une banale discussion. Dans cette restitution des faits, on apprend que celui qui a poignardé demandait à l’autre de lui rembourser une dette de 50 FCFA. Cette dispute a malheureusement dégénéré, car pour se faire justice, le créancier a grièvement blessé son camarade. «Il lui a ouvert le ventre puisque les témoins affirment qu’ils ont vu les intestins de la victime», précise l’inspecteur pédagogique.

Violences

Ce n’est pas la seule version qui circule en ce moment. Une source proche du lycée technique d’Ebolowa, qui assure qu’elle a vécu la scène, raconte qu’il s’agit d’une histoire de vengeance. «Le jeune agresseur en voulait à son cousin et il est parti de chez lui avec un couteau. La victime a voulu séparer les deux frères et c’est lui qui a été poignardé».

Il faudra donc encore attendre avant d’avoir la version officielle. Selon le poste national de la CRTV, le gouverneur Felix Nguele Nguele s’est rendu à l’hôpital où a été conduit le jeune élève poignardé. D’après nos confrères de Cameroon Tribune, la victime a subi une opération chirurgicale pour retirer un morceau de couteau resté dans son ventre après le coup. Mais d’autres versions indiquent que le blessé serait passé de vie à trépas.

Il y a encore quelques semaines, un pareil drame a été évité au lycée Blanc d’Ebolowa pour une histoire de stylo à bille, d’après l’inspecteur pédagogique que nous avons joint au téléphone.

C’est que les violences en milieu scolaire deviennent récurrentes sur le triangle national. Le mois dernier à Yaoundé, un élève du Complexe scolaire Yona à Nkolbisson, à Yaoundé, a assené plusieurs coups de couteau au principal qui avait confisqué son blouson. En 2020, Maurice Njoni Tchakounte, 26 ans, professeur de mathématiques a eu moins de chance. Un élève de quatrième au lycée classique de Nkolbisson lui a donné la mort d’un coup de poignard. Un drame qui avait profondément attristé la communauté enseignante.

Michel Ange Nga

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.