Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Forêts primaires humides : le Cameroun perd 708 000 hectares en 18 ans (Global Forest Watch)

Forêts primaires humides : le Cameroun perd 708 000 hectares en 18 ans (Global Forest Watch)

Paru le mardi, 08 juin 2021 11:39

Entre 2002 et 2020, le Cameroun a perdu 708 000 hectares de forêts primaires humides, soit une diminution de 3,7 % de leur superficie totale. C’est ce que révèle le rapport 2020 de Global Forest Watch, une plateforme mondiale de suivi forestier et d’alerte dynamique en ligne.

Au cours de la même période, le Cameroun a enregistré une perte de 1,5 million d’hectares de son couvert arboré, qui intègre les familles de bambou, de palmier et de fougères. Ces pertes représentent 903 millions de tonnes d’émission de gaz à effet de serre.

Global Forest Watch attribue la perte du couvert forestier camerounais à l’exploitation forestière, aux feux de forêts, à l’urbanisation, etc. Samuel Nguiffo, secrétaire général du Centre pour l’environnement et le développement (CED), confirme que « la ressource forestière s’amenuise chaque jour un peu plus ».

De plus, « l’Etat n’a pas mis en place un dispositif de coordination interministériel pour assurer la protection des forêts dans le processus d’attribution des terres pour l’agro-industrie, des permis miniers ou pour le choix des sites pour les travaux d’infrastructures », note Samuel Nguiffo. Qui recommande fortement, afin de stopper la déforestation, la mise en place d’un tel mécanisme.  

D.M.

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.