Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Peine de mort pour quatre séparatistes impliqués dans le massacre d’élèves à Kumba en octobre 2020

Peine de mort pour quatre séparatistes impliqués dans le massacre d’élèves à Kumba en octobre 2020

Paru le jeudi, 09 septembre 2021 06:31

Quatre personnes, impliquées dans le massacre d’élèves à Kumba en octobre 2020, ont été condamnés mercredi 8 septembre à la peine de mort par le tribunal militaire de Buea, dans la région en crise du Sud-Ouest. Ils ont été reconnus coupables de « terrorisme, hostilité à la patrie, sécession, insurrection, meurtre et possession illégale d’armes à feu», selon le verdict rendu par la cour rapporte le quotidien public.

Ils ont été condamnés à mort par fusillade et devront être exécutés dans 10 jours à compter de la date de sentence, alors qu'il n’y a pas eu d’exécution depuis 1997 au Cameroun. Le 24 octobre 2020, un groupe armé a fait irruption à moto dans une école privée à Kumba, la Mother Francisca International Bilingual Academy, et a ouvert le feu sur des élèves. Sept enfants sont morts et plusieurs autres blessés, selon le bilan officiel. L’attaque avait suscité une vive émotion dans le pays, jusqu’au sommet de l’Etat.

Peu après le massacre, l'armée a annoncé avoir tué certains responsables de l’attaque. En février 2021, le ministère de la Défense (Mindef) a, dans un communiqué, indiqué avoir tué le chef du commando qui avait mené cette attaque, le « général Above The Law », lors d’une « importante opération de ratissage » dans les environs du village de Balangui. Ce raid avait notamment pour but de « mettre hors d’état de nuire des terroristes armés réunis pour programmer des attaques de la ville de Kumba et ses environs », selon le Mindef.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Les plus gros consommateurs de maïs du Cameroun (2020)

InfographieIC gros consommateurs mais cameroun

 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.