Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Taxation du tabac : le Cameroun toujours en deçà des 75 % de taxes recommandées par l’OMS

Taxation du tabac : le Cameroun toujours en deçà des 75 % de taxes recommandées par l’OMS

Paru le vendredi, 09 septembre 2022 15:04

Partie prenante à la Convention-cadre de lutte contre le tabac (Cclat), membre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Cameroun peine à appliquer les 75 % de taxes sur le prix du tabac. D’après la Coalition contre le tabac (C3T), le Cameroun se situe encore à 20 % de taxation du tabac. « En matière de fiscalité, notre pays pratique différentes taxes : les droits d’accises -30 %, la TVA -19 %, la taxe à l’importation – 1 000 tiges de cigarettes à 5 000 FCFA, les frais de douanes ; et la vignette », explique Prince Mpondo, chargé de la communication de C3T.

Cependant, pour ce responsable, toutes ces taxes sont en quelque sorte des leurres. « Lorsque vous totalisez toutes ces taxes, cela va au-delà des 100 %. Et c’est dessus que les industries du tabac se basent pour ne pas atteindre les 75 % recommandés par l’OMS », explique-t-il. Même si la C3T reconnaît que la taxation du tabac est passée de 21 % à 75 % ces dernières années et que 1 000 tiges de cigarette coûtaient encore 3 500 FCFA en 2019 ; cette organisation de la société civile souligne qu’on est encore loin du compte. « Il a été démontré que pour toute augmentation de 10 % du prix du tabac, on note une diminution de la consommation de 4 à 8 %. », rapporte Prince Mpondo.

D’où le plaidoyer mené par la C3T pour que le gouvernement fasse respecter les recommandations de la Cclat car, « une taxation forte des produits du tabac permettra non seulement de réduire le taux de consommation du tabac, mais d’avoir assez de ressources pour investir dans la santé », explique ce responsable.

L.A.

Lire aussi:

Tabagisme : l’industrie du tabac accusée de ne pas appliquer la réglementation sur les nouvelles images de sensibilisation

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.