Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Éducation de base : 600 centres dédiés à la formation des déscolarisés précoces

Éducation de base : 600 centres dédiés à la formation des déscolarisés précoces

Paru le vendredi, 11 septembre 2020 11:41

Le Cameroun compte actuellement près de 600 centres d’alphabétisation. Ils accueillent environ 29 000 jeunes déscolarisés précocement et âgés au moins de 15 ans.

« Les déscolarisés précoces sont principalement ceux que l’on retrouve dans la rue ou qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école. Ils sont accueillis dans les centres où ils reçoivent une formation de base qui permettra de reprendre le circuit scolaire », explicite Fatime Bilamo Biboni, directrice de l’alphabétisation, de l’éducation de base et de la promotion des langues nationales au ministère de l’Éducation de base (Minedub).

En plus, ces centres d’alphabétisation s’affirment comme le creuset de l’apprentissage d’un métier. « Ces centres permettent de développer certaines compétences de vie courante, socio-éducatives ou socioprofessionnelles dans la perspective de s’insérer dans le circuit économique », appuie la responsable.

« À ce jour, nous n’avons pas pu couvrir toutes les régions du pays, au regard de la situation sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », déplore-t-elle cependant. D’après les statistiques de l’Unesco, en 2018 le taux d’alphabétisation du Cameroun culmine à 72% et atteint la barre de 85% pour les jeunes de 15 à 24 ans.

DM

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes