Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
CAN 2021: l'inobservance des mesures barrières dans les stades inquiète

CAN 2021: l'inobservance des mesures barrières dans les stades inquiète

Paru le mercredi, 12 janvier 2022 09:33

Alors que la Coupe d’Afrique des nations (CAN) bat son plein, le ministre de la Santé publique (Minsanté), Manaouda Malachie, a souhaité rappeler l’importance de respecter les mesures barrières en toutes circonstances. « Pour tous nos hôtes et compatriotes qui se trouvent au stade ou en dehors, je voudrais rappeler l’exigence du respect strict des mesures barrières tout au long de cette compétition. Ces mêmes exigences doivent s’appliquer aux équipes et aux officiels pour une CAN sans Covid-19 », a tweeté le Minsanté le 9 janvier, jour de l’ouverture de la CAN.

Outre la vaccination complète pour les spectateurs et la présentation d’un test négatif, le protocole sanitaire de la compétition prévoit également le « port systématique » du masque dans les stades. Mais depuis le début du tournoi, l’on a vu de nombreux supporters qui n’arboraient pas complètement le masque ou n’en portaient pas dans les gradins. Une situation qui inquiète les autorités sanitaires qui veulent éviter que la CAN ne devienne un cluster de la maladie. Ce, au moment où le variant Omicron (non encore détecté au Cameroun selon des sources officielles) est en train de gagner du terrain, notamment dans certains pays africains. 

Lors du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), la CAF avait finalement maintenu la jauge de remplissage des stades à 25 % pour toute la compétition (celle-ci ne devait s’appliquer qu’aux matchs de poule), en raison du non-respect du protocole anti-Covid-19. Pour la CAN, l’instance faîtière du football africain et le Comité local d’organisation (COCAN) ont convenu de plafonner à 80% la capacité des stades pendant les matchs des Lions indomptables et à 60% les matchs des autres équipes en lice. Le gouvernement camerounais avait espéré au départ une jauge de 100% durant la compétition, sur la base du pass sanitaire exigible pour l’accès des spectateurs aux stades.

« Nous avons pris le challenge d’organiser cette CAN en pleine période de Covid-19 mais je suis sûr que le pari sera relevé aussi bien par les autorités camerounaises que par la CAF, dans l’objectif d’avoir la compétition la plus saine possible », a déclaré le premier vice-président de la CAF, le Sénégalais Augustin Senghor, en marge d’un match de gala le 8 janvier dernier à Douala. Pour ce faire, « nous devons respecter les mesures sanitaires et les gestes barrières, pour permettre le déroulement de la compétition sans risque d’être infectés. Le monde entier a été impacté par la pandémie, y compris en Europe, où plusieurs matchs sont reportés chaque week-end », a-t-il recommandé. Au 26 décembre 2021, le Cameroun enregistrait officiellement 108 676 cas positifs de Covid-19, dont 1 841 décès. 

P.N.N

Lire aussi : CAN 2021 : le Cameroun veut remplir les stades à 100% et impose un pass sanitaire

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.