Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Covid-19 : des contrôles de police annoncés à Yaoundé pour veiller au respect des mesures barrières

Covid-19 : des contrôles de police annoncés à Yaoundé pour veiller au respect des mesures barrières

Paru le mardi, 12 mai 2020 18:40

Dans un communiqué lu ce mardi 12 mai 2020 au journal parlé de 17h sur la CRTV-radio, le préfet du département du Mfoundi, Jean Claude Tsila (photo), annonce des contrôles visant à veiller aux respects des mesures barrières édictées par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus (Covid-19) dès le jeudi 14 mai sur l’ensemble du département du Mfoundi. Ceux-ci s’effectueront sous la houlette des sous-préfets et des responsables locaux des forces de maintien de l’ordre, dit-il.

« Ces contrôles visent aussi bien les véhicules de transport en commun, les mototaxis que les débits de boissons et les lieux de culte », indique Jean Claude Tsila. Aussi, tout taxi ou mototaxi surpris en marge du respect des mesures barrières (port du masque par le conducteur et les passagers) sera « systématiquement » conduit à la fourrière municipale, prévient-il. Les débits de boissons et des lieux de culte feront, le cas échéant, l’objet de fermeture temporaire.

« Quant aux habitants de la cité capitale réfractaires au port systématique du masque dans les lieux publics (obligatoire depuis le 13 avril dernier, NDLR), ils seront interpellés et remis en liberté après avoir arboré le masque », précise le préfet.

Le 7 mai, le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, a demandé le renforcement des contrôles dans les débits de boissons et les transports. Une décision prise face au relâchement des mesures barrières observé après l’annonce des mesures d’assouplissement le 30 avril dernier.

 « L’embellie qui a été observée sur le front de la lutte contre la propagation du Covid-19, grâce aux efforts conjugués du gouvernement de la République et de tous, a laissé croire à certains habitants de la capitale que cette pandémie a été vaincue. Ce mirage donne lieu à des attitudes et des comportements inciviques de la part de certains de nos concitoyens qui pourraient saper des mois entiers d’efforts soutenus et de sacrifices », regrette Jean Claude Tsila.

Ces comportements à risques, dit-il, se résument notamment au non-respect du port du masque dans les lieux publics et l’absence de distanciation sociale dans les débits de boissons et les véhicules de transport en commun par taxi et mototaxi. Ce, alors que ces mesures demeurent en vigueur.

À la date du 11 mai 2020, le Cameroun compte 2689 cas positifs au Covid-19 confirmés, 1524 guérisons et 125 décès selon les données du ministère de la Santé publique (Minsanté).

P.N.N

Lire aussi:

https://www.stopblablacam.com/societe/1105-4016-covid-19-face-au-relachement-du-respect-des-mesures-barrieres-dion-ngute-prescrit-le-renforcement-des-controles

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.