Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Opération épervier : Paulin Abono Moampamb, l’ex-secrétaire d’État au Mintp est libre après 12 ans de prison

Opération épervier : Paulin Abono Moampamb, l’ex-secrétaire d’État au Mintp est libre après 12 ans de prison

Paru le vendredi, 20 mars 2020 13:17

L’ancien secrétaire d’État auprès du ministre des Travaux publics et ex-maire de la commune de Yokadouma (région de l’Est), Paulin Abono Moampamb, est sorti de prison ce 19 mars 2020. Après une incarcération de 12 ans à la Prison centrale de Bertoua, il a regagné son domicile dans la capitale régionale de l’Est.

Les déboires de Paulin Abono Moampamb avec la justice remontent au temps où il était maire de la commune de Yokadouma entre 2002 et 2007. Devant le Tribunal de grande instance de Yokadouma, il lui était reproché les faits présumés de « détournement d’un excédent budgétaire de près de 250 millions FCFA, non-reversement de la TVA et des retenues des cotisations sociales à la CNPS, non-budgétisation de la redevance faunique de 2004, déblocage des fonds de la commune par voie d’arrêtés, non-respect des procédures de passation des marchés publics et détournement de deniers publics par l’émission de mandats en régularisation ».

En août 2011, il a été condamné par cette instance à 30 ans d’emprisonnement ferme pour « le détournement en coaction de la somme de 1,25 milliard FCFA ». Mais cette peine sera réduite à 12 ans de prison le 24 mai 2012, par la Cour d’appel de l’Est qui ne retiendra qu’une seule infraction à savoir : le détournement de deniers publics par l’émission de mandats en régularisation à hauteur de 151 millions FCFA sur les six chefs d’accusation de départ.

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.