Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Éducation : OTS exclu du dialogue alors qu’il appelle à l’opération « École morte » du 25 au 29 avril

Éducation : OTS exclu du dialogue alors qu’il appelle à l’opération « École morte » du 25 au 29 avril

Paru le vendredi, 22 avril 2022 16:57

Le ministre délégué auprès du ministre des Finances, Yaouba Abdoulaye (photo), a convoqué une réunion où sont invitées les parties prenantes de la crise actuelle au sein du corps enseignant. Un seul point à l’ordre du jour : « l’état de mise en œuvre des mesures prescrites par le chef de l’État et la validation du plan d’apurement de la dette induite par les mesures mises en œuvre en mars 2022 », écrit le ministre délégué dans un courrier du 21 avril dernier.

En clair, le gouvernement invite les enseignants à approuver son plan de paiement de leur droit. Ceux-ci réclament en effet plus de 180 milliards FCFA représentant le cumul des rappels, des intégrations, des 1/3 du salaire, des avancements et autres actes de carrière.

Au mois de mars, le gouvernement avait payé en rappel plus de 45 milliards FCFA. Insuffisant, avaient jugé les enseignants qui ont tout même suspendu la grève pendant un mois.

Sont convoqués à cette réunion de lundi prochain, des responsables des ministères de l’Éducation de base, des Enseignements secondaires, des Finances, de la Fonction publique, des responsables syndicaux et le président du Collectif des enseignants indignés du Cameroun.

OTS persona non grata

Les représentants du collectif « On a trop supporté » (OTS) à l’origine de l’opération « Craie morte », n’ont pas été conviés. Ceux-ci n’ont pas manqué de réitérer le mot d’ordre de grève du 25 avril prochain, jour de rentrée scolaire pour le compte du troisième trimestre.

Dans un communiqué ce jour, OTS constate qu’« après trois semaines de trêve, force est de constater que le gouvernement, comme en 2017, est resté inactif face à nos revendications. Jusqu’ici, nous n’avons bénéficié que des hautes instructions insuffisantes et jamais appliquées ».

Opération « École morte »

Et le mouvement de mettre en garde : « dès le 25 avril 2022, chacun de nous aura un choix déterminant à faire : mettre fin à ses souffrances en observant l’Opération “ÉCOLE MORTE” ou se mettre en marge de la grève et souffrir à jamais ». Aussi appelle-t-il « les enseignants d’EPS en particulier et les autres enseignants du Cameroun en général, qu’ils soient employés par le Minesec ou le Minefop, à reprendre la grève à travers l’opération “École morte” du 25 au 29 avril 2022 ».

Cette désobéissance se manifeste par un boycott total des activités pédagogiques. Les enseignants sont cependant invités, comme lors de l’opération « Craie morte », à se présenter à leur poste de travail tous les jours.

L.A. 

Lire aussi :

Éducation : des enseignants du secondaire menacent de reprendre la grève dès le 25 avril

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.