Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Après les fuites de la session 2020, une application en vue pour mieux sécuriser les épreuves

Après les fuites de la session 2020, une application en vue pour mieux sécuriser les épreuves

Paru le jeudi, 22 octobre 2020 11:03

L’Office du baccalauréat du Cameroun (OBC) doit accélérer la poursuite du développement de l’application Swif Exam, dédié à l’inscription en ligne des candidats aux examens, tout comme l’implémentation de l’application conçue pour la sécurisation de la production des épreuves et leur acheminement dans les différents centres.

Ce sont là certaines résolutions prises à l’issue de l’atelier organisé par l’OBC du 15 au 16 octobre 2020 à Kribi, dans la région du Sud, dans le but de faire une évaluation de la session 2020 des examens afin de jeter les bases d’une meilleure préparation pour la session 2021.

« Cet atelier nous a permis de voir ce qui a marché et ce qui ne l’a pas été, à l’effet d’y remédier et de mieux préparer la prochaine session », appuie Samuel Nsongan, chef de la division des examens à l’OBC, qui fait une allusion à peine voilée à certaines défaillances ayant entaché l’organisation des examens cette année.

En effet, le baccalauréat général 2020 a été marqué par la fuite des épreuves, notamment de physique, de sciences de la vie et de la terre et de chimie. Avant même leur programmation, elles avaient déjà abondamment circulé sur les réseaux sociaux, décidant le ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Nalova Lyonga, à les annuler.

Au cours d’une conférence de presse, elle a mis en cause sept personnes, dont trois personnels de l’OBC accusés de négligence et de complicité de fuite des épreuves. Si ces derniers ont écopé d’une suspension de trois mois, en revanche un élève ayant composé le baccalauréat C et concerné par le partage des épreuves avant l’heure a été écroué pendant quelques jours à la prison centrale de Yaoundé avant d’être remis en liberté.

D.M.

Dernière modification le jeudi, 22 octobre 2020 12:02

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.