Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Un mort dans un attentat kamikaze à Mora à l’Extrême-Nord du Cameroun

Un mort dans un attentat kamikaze à Mora à l’Extrême-Nord du Cameroun

Paru le mercredi, 25 mars 2020 13:59

Un attentat kamikaze a été perpétré ce 24 mars 2020 dans la localité de Mora, chef-lieu du département du Mayo-Sava dans l’Extrême-Nord du Cameroun.

Une femme d’environ 30 ans a actionné la charge explosive qu’elle portait « au petit matin, non loin du Lycée technique de Mora, à la sortie nord de la ville », explique une source sécuritaire. L’explosion aurait fait une seule victime à savoir « la kamikaze qui a explosé avant d’atteindre sa cible qui était visiblement un groupe de femmes autour d’un forage », rapporte la même source.

 « Des femmes ont remarqué son accoutrement bizarre, ce d’autant plus qu’elle n’avait pas de récipient. Les femmes ont lancé l’assaut en criant et la kamikaze paniquée a actionné sa charge explosive. Heureusement, ça n’a touché personne », relate une autorité locale contactée par le journal Mutations.

Quelques heures après cet attentat, une deuxième kamikaze repérée a été maitrisée par les forces de défense. Un garçon, soupçonné d’être lui aussi un kamikaze a été « neutralisé » par les militaires. « De loin, lorsque les militaires lui ont intimé l’ordre de se déshabiller, il a pris la fuite », indique une source sécuritaire.

Depuis bientôt trois ans, la ville de Mora n’a plus enregistré d’attentat kamikaze. La dernière explosion dans cette ville remonte au vendredi 19 mai 2017. Trois personnes y avaient trouvé la mort. Peu avant 6h, deux femmes suspectes, repérées au quartier Wandala et pourchassées par les membres des comités de vigilance, s’étaient réfugiées dans un domicile avant de se faire exploser.

La région de l’Extrême-Nord du Cameroun connait en regain d’actes terroristes attribués aux affidés de la secte islamiste Boko-Haram. Depuis quelques semaines, les villages des localités frontalières au Nigéria sont la cible des colonnes de terroristes qui tuent, pillent les populations et incendient les maisons.

BE

Lire aussi:

24-03-2020- Une attaque de Boko Haram fait quatre morts à Tourou dans l’Extrême-Nord

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam


Please publish modules in offcanvas position.