Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
La Fécafoot relance les travaux de construction de son immeuble-siège à Yaoundé

La Fécafoot relance les travaux de construction de son immeuble-siège à Yaoundé

Paru le jeudi, 26 mars 2020 17:42

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) a lancé, le 17 mars dernier, un appel d’offres national « pour les travaux de parachèvement » de son immeuble-siège au lieu-dit Warda à Yaoundé. Ledit appel d’offres, qui court jusqu’au 16 avril prochain, précise que les travaux concernent le béton armé, la maçonnerie, la menuiserie bois, la métallique et alu, la peinture, la plomberie sanitaire, l’électricité, la charpente et la couverture. Le délai maximum d’exécution pour la réalisation des travaux est de six mois, indique le document, qui précise que ceux-ci seront financés par le budget de la fédération pour les « exercices 2020 et suivants ».

Les travaux de construction de cet immeuble avaient été lancés le 13 novembre 2012 par l’ancien président de la Fécafoot, Iya Mohammed. Ce dernier indiquait alors que le chantier serait livré le 13 octobre 2013. Huit ans plus tard, l’infrastructure est loin d’être achevée. Ce, alors que les financements étaient disponibles, issus principalement des retombées de la participation du Cameroun au Mondial 2010 en Afrique du Sud. Seidou Mbombo Njoya, élu à la tête de l’instance en décembre 2018, a décidé de relancer ce dossier.

L’on apprend ainsi que l’entreprise Guimar Cameroun SA, à qui ce chantier avait été confié au départ, a été notifié en février dernier de la décision du tribunal de permettre à la Fécafoot de faire jouer la clause résolutoire dans le contrat signé le 24 octobre 2012 pour la construction de cet ouvrage. Cette clause prévoit la résiliation de plein droit du contrat, en cas de manquement de l’une des deux parties à une obligation contractuelle. Guimar aurait fait appel, et le verdict doit être rendu le mois prochain.

 Estimé à 1,8 milliard de FCFA, le futur immeuble-siège de la Fécafoot doit être construit sur une surface de 2800 m2. Le projet s’inscrit dans le cadre du « développement du patrimoine » de la fédération de football.

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking






Inscription à notre newsletter

Chaque semaine la newsletter StopBlaBlaCam