Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Yaoundé : de faux agents Eneo arnaquent les populations, cinq personnes interpellées

Yaoundé : de faux agents Eneo arnaquent les populations, cinq personnes interpellées

Paru le vendredi, 26 mai 2023 14:06

Cinq individus ont été interpellés cette semaine par les enquêteurs du Service des recherches judiciaires de la première région de gendarmerie à Yaoundé. Ils sont soupçonnés d’avoir arnaqué, braqué et agressé de nombreux usagers en se faisant passer pour des agents d’Eneo, le concessionnaire en charge de la production, de la distribution et de la vente de l’énergie électrique au Cameroun.

« Ces individus, qui sévissaient depuis quelques mois dans la ville de Yaoundé, précisément dans les quartiers Mvan, Nsam, Efoulan, Dakar, Odza, Tropicana et Ekoudoum, trompaient la vigilance des usagers dans les domiciles à travers des stratagèmes tels que la distribution de fausses factures et avis de coupure Eneo, ou la vérification des compteurs prépayés pour inspecter le domicile de leurs victimes afin d’y cambrioler la nuit tombée. Ils menaçaient également les clients non à jour de suspension d’énergie électrique moyennant une somme de 20 000 ou 30 000 FCFA », précise la gendarmerie nationale mercredi 24 mai sur sa page Facebook.

Selon l’institution militaire, ces interpellations font suite à de nombreuses dénonciations et à une plainte d’une dame contre des usurpateurs qui se sont présentés à son domicile comme des agents d’Eneo. L’enquête ouverte à cet effet a abouti à l’arrestation, lundi 22 mai, d’un faux agent d’Eneo pris en flagrant délit d’arnaque au quartier Mvan, dans le troisième arrondissement de Yaoundé. Son exploitation a conduit au démantèlement d’un réseau de huit faux agents Eneo, mais également à l’arrestation de quatre de ses complices, apprend-on. Les trois autres membres du groupe courent toujours, mais la gendarmerie assure que tout est mis en œuvre pour leur mettre main dessus.

« La perquisition de leurs différents domiciles a permis de saisir un important matériel, notamment des tenues de travail Eneo, des chaussures, des compteurs, des câbles électriques, des disjoncteurs, des pinces, des badges professionnels d’Eneo et des grimpettes. À cela s’ajoutent des documents administratifs contrefaits, à savoir des avis de coupure, des ordres de coupure, des ordres de mission, des fiches d’engagement, des convocations, des factures Eneo, etc. », selon la même source.

D’après nos informations, parmi les suspects se trouvent d’anciens employés des entreprises sous-traitantes d’Eneo, licenciés depuis des années. Ils sont accusés de « vols de câbles électriques et de matériels appartenant à Eneo, de trafic de compteurs Eneo, d’ursupation de titre de technicien Eneo, de faux en écriture publique et authentique, de cambriolage, de viol et d’agression », selon la liste des griefs énoncés contre eux par la gendarmerie. Ils sont passés aux aveux et seront mis à la disposition de la justice « dans les prochains jours ».

Contactées par SBBC, des sources autorisées à Eneo reconnaissent que « de faux agents agissaient au compte de notre entreprise pour arnaquer les clients », et qu’ils opéraient avec des badges de certaines entreprises sous-traitantes. Elles confirment également l’interpellation de certains d’entre eux par la gendarmerie. Quid des mesures prises par l’entreprise pour éviter ce genre d’incident et protéger les abonnés ? « La première mesure, et unique pour le moment, est de ne donner de l’argent à personne sous aucun prétexte, en attendant que nous essayons de digitaliser le processus d’identification de nos agents sur le terrain », répondent nos sources.

P.N.N

Dernière modification le vendredi, 26 mai 2023 14:07

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.