Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Waza : Mission de sauvetage annoncée au parc qui se vide de ses essences forestières et de sa faune

Waza : Mission de sauvetage annoncée au parc qui se vide de ses essences forestières et de sa faune

Paru le mercredi, 27 avril 2022 10:49

Une équipe d’experts va se rendre le mois prochain dans la région de l’Extrême-Nord à l’effet de sauver le parc national de Waza, où les atteintes à la flore et à la faune sont récurrentes. « Des ONG vont entreprendre une mission diagnostic d’ici mi-mai afin d’examiner la situation sur le terrain, identifier toutes les difficultés, rencontrer tous les acteurs afin d’en dégager les conclusions qui permettront d’élaborer un projet d’accompagnement, d’appui à cette aire protégée », a déclaré à la télévision nationale Joseph Lekaelem, directeur de la faune et des aires protégées au ministère des Forêts et de la Faune (Minfof).

Le parc de Waza - le plus grand du pays - connaît de profondes mutations environnementales depuis quelques années. Ces mutations, liées principalement aux activités humaines, provoquent une dégradation de son massif forestier. Ce 26 avril, la CRTV a annoncé l’arrestation d’un groupe de charbonniers à Ngomé, localité du département du Logone-et-Chari situé non loin du parc. Le groupe était spécialisé dans la coupe illégale du bois dans cette réserve de biosphère. Le bois était ensuite carbonisé pour être transformé en charbon, selon la même source. 

Charbon

« Nous avons pu détruire un grand nombre de fours en activité et sécuriser du bois qui était prêt à être carbonisé », a confié Thomas Merlin Nguend, chef de la brigade de contrôle à la délégation régionale du Minfof à l’Extrême-Nord. Une opération coup de poing menée le 31 mars dernier par ladite délégation a permis la saisie de 400 sacs de charbon de bois provenant de la destruction de la flore du parc de Waza. Pour lutter contre la déforestation et améliorer la conservation du parc, le gouvernement a mis en place des mesures alternatives avec l’appui de partenaires au développement.

« On a travaillé avec la GIZ (coopération allemande, Ndlr) pour apporter des solutions tels que les foyers améliorés. Lorsque vous avez un foyer amélioré, vous diminuez la quantité de bois qui est utilisée et par ricochet, on réduit la pression sur la ressource ligneuse qui est en forêt », indique Joseph Lekaelem. Mais ce patrimoine de l’UNESCO ne se vide pas que de ses essences forestières. Malgré les efforts des autorités pour protéger la population faunique, un nombre important d’animaux y est décimé chaque année. Le Cameroun et les Pays-Bas réfléchissent à un projet conjoint de protection de la faune et des lions en vue de remédier à la situation.

P.N.N

Lire aussi :

Une radio communautaire dédiée à la protection de la réserve de Waza en création

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes