Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Prévention routière : Ngalle Bibehe appelle les usagers à dénoncer les agents véreux

Prévention routière : Ngalle Bibehe appelle les usagers à dénoncer les agents véreux

Paru le mercredi, 27 avril 2022 14:31

Dans un communiqué lu au journal parlé de 13 h ce mercredi 27 avril sur le Poste national de la CRTV, le ministre des Transports (Mintransports), Jean Ernest Massena Ngallé Bibehe (photo), appelle les usagers à dénoncer, via les numéros de téléphone mis à la disposition du public (620 22 45 29/620 22 45 20/620 21 27 41), les actes de corruption dont se seraient rendus coupables les agents de son département ministériel affectés à la prévention routière. 

Le ministre rappelle qu’il est interdit à ces agents « de percevoir des amendes forfaitaires, d’utiliser les herses métalliques ou artisanales (et) d’interpeller les véhicules en transit sur le corridor conventionnel ». L’année dernière, le Mintransports a donné des « astuces » au public pour reconnaître un agent véreux de la prévention routière. Le ministère recommandait notamment de demander audit agent la lettre de mission autorisant sa présence en route. La période de la mission étant signalée sur cette lettre.

« Il n’y a qu’un officier de police judiciaire à compétence spéciale du ministère des Transports qui peut vous verbaliser. Les contrôles des agents de prévention routière du ministère des Transports ne se font pas le week-end et la nuit. Les agents de prévention routière du ministère des Transports sont habillés avec des polos ou des chasubles de couleur orange, l’utilisation de la herse est interdite », précisait le membre du gouvernement dans une note publiée à cet effet.

Le 23 avril dernier, Jean Ernest Massena Ngallé Bibehe a dévoilé la nouvelle tenue qu’arboreront désormais les agents de la prévention routière. Celle-ci est un ensemble pantalon de couleur orange frappé de bandes rétroréfléchissantes avec l’inscription « Prévention routière » à l’avant et la même inscription en anglais à l’arrière. Le Mintransports indique que cette nouvelle tenue vise à rendre leurs interventions « plus professionnelles ».

Selon le dernier rapport sur l’état de la corruption au Cameroun, le transport routier (péage, pesage, prévention routière par les agents du Mintransports, permis de conduire, visite technique, etc.) arrive en tête des secteurs les plus dénoncés pour des actes de corruption et infractions assimilées en 2020. 

P.N.N

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes