Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Enseignements secondaires : plus de 1 million de candidats inscrits à 27 examens et concours en 2021

Enseignements secondaires : plus de 1 million de candidats inscrits à 27 examens et concours en 2021

Paru le vendredi, 28 mai 2021 08:48

1 million 131 mille et 360 candidats sont inscrits dans les 27 examens et concours organisés par le ministère des Enseignements secondaires (Minesec). D’après ces chiffres présentés hier 27 mai en Conseil de Cabinet à Yaoundé par la ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga, c’est 21 698 candidats de plus que l’année scolaire dernière où ils étaient 1 million 109 mille 662. La Minesec a également indiqué au cours de cette rencontre présidée par le chef du gouvernement que le taux de couverture des programmes scolaires s’établissait à 85 % à ce jour.

Le Conseil de cabinet du mois était principalement consacré au bilan de l’année scolaire en cours et aux préparatifs des examens devant sanctionner ladite année. Aussi, ce sont les ministres en charge du système éducatif qui ont exposé. L’on apprend ainsi qu’à un mois de la fin de l’année scolaire, l’enseignement primaire affiche un taux de couverture de 95% des programmes. « Nous sommes pratiquement à plus de 95% de couverture des programmes et nous avons encore un mois. Nous pensons que l’année scolaire, en elle-même, s’est vraiment bien déroulée contrairement aux années précédentes. Il y avait beaucoup plus de sérénité dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Cela veut dire que l’on peut déjà régulariser l’année scolaire comme elle était auparavant », a déclaré Laurent Serge Etoundi Ngoa, ministre de l’Education de base, à la CRTV.

Pour ce qui est de l’enseignement supérieur, le tableau affiche 60% de taux de couverture des programmes pour une année académique prévue pour être clôturée le 15 août prochain. L’année scolaire 2020/2021 a été moins frappée par la crise du coronavirus que l’année précédente.

Contrairement à 2019/2020, où la pandémie a obligé le gouvernement à suspendre les cours en présentiel pendant plus de deux mois et à revoir les effectifs à la baisse dans les salles de classe pour respecter la distanciation sociale, l’année en cours n’a pas connu d’interruption. Tout juste a-t-on assisté à un réaménagement du calendrier scolaire bousculé dès mars 2020 par l’apparition des premiers cas de coronavirus au Cameroun.

L.A

Dernière modification le vendredi, 28 mai 2021 09:02

● E-Arnaques


● Fact Cheking




 

Soumettez nous une rumeur à vérifier par nos équipes de journalistes

Please publish modules in offcanvas position.