Rumeurs, idées reçues, clichés, superstitions, légende : qui dit vrai ? qui dit faux ?
Épidémie du choléra : une mission interministérielle évalue la situation dans la région du Sud-Ouest

Épidémie du choléra : une mission interministérielle évalue la situation dans la région du Sud-Ouest

Paru le mercredi, 30 mars 2022 06:38

Le plan de riposte mis en place par le gouvernement pour faire face à l’avancée du choléra dans la région du Sud-Ouest fonctionne bien. C’est la conclusion d’une mission interministérielle instruite par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, et composée de Malachie Manaouda, le ministre de la Santé publique (Minsanté), et Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l’Eau et de l’énergie (Minee). Pour cette évaluation, les deux membres du gouvernement se sont rendus à Buea, Limbe et Tiko ce 29 mars.

«Je félicite les soldats de la santé, les partenaires et les divers acteurs de terrain pour leur engagement. La situation est sous contrôle», a écrit Malachie Manaouda sur sa page Twitter.

Depuis le déclenchement de cette épidémie de choléra, cinq régions du pays ont déjà été atteintes. Mais le cas du Sud-Ouest n’a pas cessé de préoccuper Yaoundé. Et même le personnel de santé déployé sur le terrain, comme le confiait récemment un cadre de la délégation régionale du Minsanté dans le Sud-Ouest.

La situation épidémiologique dans ce foyer ne rassure justement pas. Le Sud-Ouest concentre plus de 80 % des nouveaux cas de choléra comptabilisés entre le 21 et le 24 mars 2022, selon des chiffres du Minsanté. Selon la même source, le dernier bilan établi est de «2916 cas cumulés pour 61 décès. Environ 10 % des cas sont des enfants de moins de 5 ans. La ville de Buea enregistre à date 14 patients internés à l’hôpital régional, selon des chiffres du Minsanté».

Pour arrêter cette flambée des cas, la riposte du gouvernement s’appuie sur deux principaux piliers. Le Cameroun procède par des campagnes de vaccination réactives. Une deuxième campagne du type doit débuter le 8 avril prochain dans trois régions du pays, parmi lesquelles le Sud-Ouest. L’autre pilier est la sensibilisation des populations sur le respect des règles d’hygiène élémentaires. À commencer par le lavage systématique des mains. Cette partie intègre aussi la construction des blocs de latrines pour stopper la progression de cette épidémie.

Michel Ange Nga

Dernière modification le mercredi, 30 mars 2022 06:49

● E-Arnaques


● Fact Cheking




Au cours de l’année 2021, la direction générale des Impôts du ministère des Finances a encaissé près de 10 milliards de FCFA de paiements d’impôts via le téléphone portable

InfographieSBBC cameroun impots payes

 

Please publish modules in offcanvas position.